ALGÉRIE
25/10/2015 11h:24 CET | Actualisé 25/10/2015 11h:25 CET

Education: création prochaine d'un groupe de travail pour lutter contre les cours particuliers

DR

La ministère de l'éducation Nouria Benghabrit semble bien décidée à lutter contre les cours particuliers. Un groupe de travail sera prochainement installé par son ministère, afin de dégager des solutions pragmatiques et mettre fin à ce phénomène.

Nouria Benghabrit déclare la guerre aux cours particuliers, qui atteignent même le cycle primaire !

Ce groupe de travail sera composé de l'ensemble des parties concernées par le secteur de l'éducation, des enseignants, responsables et parents d'élèves, pour faire face à cette pratique illégale, qui "influe sur l'égalité des chances entre les élèves".

Option favorite des candidats aux examens de fin de cycle, les cours particuliers, parfois animés par des enseignants grévistes, suscitait déjà la colère de la tutelle les précédentes années.

Mais "le fait que ce phénomène |ait] touché le cycle primaire nous a poussé à réagir pragmatiquement car nous n’accepterons jamais cet état de fait", a martelé la ministre de l'éducation.

Ces cours, payants sur aucune base juridique, permettaient surtout aux candidats au BEM et au Baccalauréat de faire face aux multiples grèves qui paralysaient le secteur. "Nous préférons payer un prix fort que subir les retards cumulés lors des grèves", témoignait alors une élève en terminale.

LIRE AUSSI: Grève de l'éducation: cours particuliers, sites internet, Facebook, les élèves "se débrouillent"

Le phénomène semble toutefois devenir une tendance et non pas une nécessité.

La ministre Nouria Benghabrit a aussi rappelé que les cours particuliers "portent atteinte aux principes de l'Algérie en matière d’éducation et de savoir", notamment la gratuité de l'enseignement.

Dans le même volet, la responsable du secteur a annoncé l'instauration d'un autre groupe de travail pour la lutte contre les violences, verbales et physiques.

LIRE AUSSI: Violences d'enseignants : Comment le petit Raouf a cessé d'aimer son école...

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.


Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.