ALGÉRIE
24/10/2015 18h:09 CET | Actualisé 24/10/2015 18h:15 CET

Métro d'Alger: des projets d'extensions, "sans enveloppes financières", gelés

HuffPost Algérie

Des projets d'extension du métro d'Alger dont les travaux de réalisation n'ont pas encore été entamées seront gelées fautes "d'enveloppes financières", a déclaré Aomar Hadbi, PD-G de l'Entreprise Metro d'Alger (EMA). Dans un entretien à la Chaîne III de la Radio Algérienne, le même responsable a fait état d'une augmentation conséquente du nombre d'usagers depuis la mise en services des nouvelles lignes, notamment du métro.

Aomar Hadbi a révélé que la réalisation de certains projets d'extension, dont les études sont en cours ou achevées, sera laissée en stand-by. Le PD-G de l'Entreprise Metro d'Alger a tenu à préciser que ces projets ne sont pas "gelés", puisque les "enveloppes financières" ne leur ont pas été allouées.

"Les études de réalisations des extensions de la place des Martyrs-Chevalley, composée de 9 stations sur 8 kilomètres, sont terminées". Toutefois, "nous n'avons pas encore l'enveloppe financière" pour le lancement des travaux de réalisation.

Ce dernier a, en outre, poursuivi que "les études pour l'extension Chevalley, Dély Ibrahim, Chéraga, Ouled Fayet à Draria sont en cours".

Maintien des projets en cours de réalisation

Aomar Hadbi, qui a reconnu le gel des deux projets de tramway, budgétisés, des wilayas Annaba et Batna, a confirmé le maintien de ceux du métro d'Alger en cours de réalisation.

"Le génie civil de la ligne Haï El Badr-Aïn Naâdja, composée de 3 stations, a été achevé le 15 juin. Nous allons mettre en vigueur le système des équipements pour une mise en service en octobre 2017", a-t-il expliqué dans le même entretien.

L'extension reliant la Grande Poste à la Place des Martyrs est aussi concernée par la mise en vigueur du système des équipements, pour une mise en service à la fin 2017. Le métro d'Alger se dotera aussi de deux tronçons, reliant El Harrach à l'aéroport et Aïn Naâdja à Baraki.

Quant au tramway, 5 projets sont en cours de réalisation, a encore fait savoir le PD-G de l'EMA.

LIRE AUSSI: C'est parti pour l'extension du métro Haï-el Badr-El Harrach: 4 stations qui changent la donne!

Résultats positifs

Depuis la mise en service le 4 juillet dernier de la nouvelle ligne du métro, reliant Haï El-Badr à El Harrach, le nombre d'usagers a augmenté de 100%, atteignant 2 millions d'usagers. Aomar Hadbi a tenu à préciser que cette extension a fait augmenter le trafic de 60%, doublant le nombre d'usagers par rapport à l'ouverture de la ligne 1 en 2011.

S'agissant du tramway, où le nombre de voyageurs a augmenté de 100.000 unités, le PD-G de l'EMA a fait état d'une baisse de 20% de la fraude, passant de 45% en début d'année à 25%, "grâce au renforcement du contrôle" et surtout "le lancement d'offres d'abonnements intéressantes".

Fin 2014, 50% des usagers était en état de fraude, faisait alors savoir le directeur de l'unité d'Alger de la Société d'exploitation des tramways (Setram), Grégory Malet.

Ce dernier avait alors annoncé de nouvelles mesures, qui ont rapidement porté leurs fruits.

LIRE AUSSI:

"Nous ne pouvons pas parler de gel, parce que nous n'avons pas encore reçu les enveloppes financières pour réaliser ces projets", qui ne sont pas budgétisés, a expliqué le même responsable.
Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.


Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.