ALGÉRIE
24/10/2015 10h:23 CET | Actualisé 24/10/2015 10h:23 CET

Annaba: le câble de fibre optique SMW4 non mentionné sur la carte de navigation

DR

Le bateau chargé des travaux de réparation du câble sous-marin à fibre optique Sea-Me-We4, endommagé jeudi 22 octobre à 15 Km au large de Annaba, provoquant de très fortes perturbations du trafic Internet, arrivera aujourd'hui, samedi 24 octobre, rapporte le quotidien francophone El Watan, citant les gardes-côtes de la wilaya relevant de la 5e Région Militaire. Les réparations devront être entamées dans les prochaines heures.

Il s'agit d'un bateau du consortium international Mecma, a précisé la même source.

Selon les gardes-côtes de la wilaya Annaba, "ce câble n'est pas mentionné sur nos cartes de navigation et le tronçon, soupçonné avoir été sectionné par l'ancre d'un bateau, s'étend sur 5 kilomètres. Ce qui rend difficile l'enquête déclenchée pour situer le responsable de cet incident avant la localisation de la partie sectionnée", a rapporté El Watan.

"A partir de là, nous pourrons identifier via la traçabilité des bateaux fournies par le système d'identification assistée (AIS) et incriminer celui qui est en cause. L'Agence nationale de radio et navigation est actuellement sur la brèche", ont précisé les gardes-côtes, qui "ont révélé que deux bateaux en rade au large de Annaba sont soupçonnés".

La même source a rajouté que l'opérateur Algérie Télécom, "partie lésée, pourra demander des réparations engendrées par les dommages causés".

Les travaux de réparations devront être entamées dans quelques heures, affirme de son côté Ennahar.

Les perturbations du trafic Internet, qui durent depuis trois jours, ne manquent pas de frustrer les internautes, qui s'étaient lâchés sur les réseaux sociaux.

Les cyber-cafés des quartiers les plus touchés, sis à Annaba, Alger et plusieurs autres wilayas, laissent leur rideaux baissés.

La presse électronique, de son côté, reste vaille que vaille à l’affût des moments rares où le débit est suffisant pour se connecter à la webosphère.

LIRE AUSSI: