MAGHREB
23/10/2015 08h:41 CET | Actualisé 23/06/2016 08h:03 CET

Tunisie: Le FMI prévoit un taux de croissance de 3% en 2016

Christine Lagarde
Wikicommons
Christine Lagarde

Selon le rapport du Fonds Monétaire International (FMI) sur les perspectives économiques régionales pour le Moyen-Orient et l'Asie Centrale, l'économie tunisienne devrait enregistrer un taux de croissance de 3% en 2016 contre 1% en 2015 et 2,3% en 2014.

Le rapport du FMI porte sur les prévisions de croissance des pays exportateurs et importateurs de pétrole au Moyen-Orient et en Asie Centrale, et exige la réalisation d'une liasse de réformes pour l'accélération de la croissance dans cette région où "le rebond de l'activité économique est freiné par les retombées des conflits dévastateurs en Irak, en Libye et en Syrie."

Selon le rapport la baisse des cours du pétrole, la stabilisation politique et les réformes économiques auront des effets positifs sur la confiance, l'investissement et les exportations.

Le projet du budget de l'Etat pour l'exercice 2016 prévoit quant à lui un taux de croissance de 2,5% en 2016, contre 0,5% pour l'ensemble de l'année 2015.

Selon le ministère tunisien des finances, le tiers de budget de l'Etat pour l'exercice 2016, estimé à 29,250 milliards de dinars (MD), sera réservé aux deux ministères de la Défense et de l'Intérieur.

Environ 35% de ce budget sera également réservé au financement des dépenses sociales, des projets de santé, de la famille, de l'éducation, de la formation, de la jeunesse et de l'enfance.

Le pays prévoit des mesures relatives à l'ajustement automatique des prix des carburants et la mise en place de réformes structurelles dont l'adoption de la loi portant sur le partenariat public privé (PPP) et le Code d'investissement.

Le gouvernement tunisien s'est engagée à poursuivre en 2016, la lutte contre le terrorisme, la relance du développement régional et la modernisation de la douane.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.