MAROC
23/10/2015 12h:54 CET | Actualisé 24/10/2015 07h:11 CET

2,16 milliards de dirhams pour les gares du TGV marocain

FERROVIAIRE - 2,16 milliards de dirhams, c’est le montant de l’enveloppe mobilisée par l’ONCF pour la construction des 5 futures gares qui seront desservies par le TGV marocain.

L’annonce a été faite par Mohamed Khlie, Directeur général de l’Office, jeudi 22 octobre à Marrakech lors de la clôture du "Next Station 2015", conférence internationale consacrée aux gares.

"Nous allons investir 50 millions d’euros (541 millions de dirhams) dans chacune des gares (Tanger, Casa Voyageurs, Rabat Agdal et Kénitra, ndlr) qui seront desservies par la Ligne à grande vitesse. Les travaux vont démarrer d’ici la fin de l’année", a-t-il révélé.

Initialement prévu pour fin 2015, le projet dont l'exploitation fait l'objet d'un partenariat entre la SNCF en France et l'ONCF sera livré au premier semestre 2018. La raison de ce retard? "Des difficultés dans les procédures d'expropriation du foncier", selon un responsable de l’Office, mais aussi "des difficultés liées à la mauvaise qualité des sols et aux contraintes sismiques".

À fin août 2015, le taux d’avancement du projet s’établissait en effet à 75%, toutes composantes confondues.

Mobilisant une enveloppe estimée à 20 milliards de dirhams, le premier TGV marocain doit dans un premier temps permettre de relier Tanger à Casablanca, distantes de 350 km, en 2h10 contre 4h45 aujourd'hui.

LIRE AUSSI: