MAROC
21/10/2015 07h:47 CET | Actualisé 21/10/2015 07h:52 CET

Facultés de médecine: Le gouvernement assurera la sécurité des étudiants non grévistes

Le gouvernement assurera la sécurité des étudiants non grévistes
capture d'écran
Le gouvernement assurera la sécurité des étudiants non grévistes

GRÈVE - "Le gouvernement prendra toutes les mesures nécessaires pour assurer la sécurité et la protection aux étudiants désireux de reprendre leur scolarité", a assuré le gouvernement dans un communiqué publié mardi 20 octobre. Un message subliminal adressé aux étudiants des différentes facultés de médecine du royaume, qui souhaiteraient empêcher leurs camarades d'assister aux cours.

Les étudiants en médecine, qui boycottent les bancs de l’université depuis la rentrée, ont été rejoints début octobre par les médecins internes et résidents des hôpitaux universitaires. Ce mouvement contestataire est né en réaction au souhait du ministre de la Santé Houcine El Ouardi d’instaurer un service médical obligatoire qui contraint les nouveaux médecins diplômés à exercer dans les zones enclavées pendant deux ans.

"Nous sommes prêts à intégrer les représentants des étudiants, des médecins internes et résidents dans les différents processus de réformes qui concernent le secteur de la santé", affirme le gouvernement qui appelle "les parents, les professeurs, les étudiants, les médecins internes et résidents et tous les concernés à reprendre le cours normal de l’année universitaire".

LIRE AUSSI: