ALGÉRIE
21/10/2015 03h:37 CET | Actualisé 21/10/2015 03h:37 CET

Les sirops contre la toux sont au mieux inutiles, au pire dangereux

Seuls trois médicaments auront réussi le test. Le magazine 60 millions de consommateurs du mois de novembre 2015 a testé l'efficacité de 37 sirops, comprimés et poudre en sachet contre la toux tous disponibles sans ordonnance. Les résultats de ce banc d'essai sont plutôt décevants.

Contre la toux sèche, selon les conclusions du magazine, il faut privilégier les médicaments à base du principe actif appelé dextrométhorphane, même si son efficacité est modérée, que "sa prise peut s'accompagner de manifestations indésirables", rappelle la journaliste auteure du dossier, Victoire N'Sondé. L'usage de ce composant peut par ailleurs être détourné chez les adolescents, jeunes adultes et toxicomanes. Les cinq médicaments à présenter un rapport équilibré entre les bénéfices et les risques favorables sont donc:

Galerie photoLes 5 sirops anti-toux sèches à garder Voyez les images

Pour soigner la toux grasse en revanche, aucun produit n'est à privilégier. Dans le meilleur des cas, l'efficacité des médicaments testés n'a pas été prouvée, dans le pire des cas, ils sont tout bonnement à proscrire, comme les sirops Rhinathiol, Vicks et Medibronc.

60 millions de consommateurs met en particulier en garde contre les allergènes souvent présents dans les antitussifs comme le propylparaben, les colorants ou l'alcool. Si l'on pratique l'automédication donc, mieux vaut en cas de toux sèche favoriser la production de salive grâce à des bonbons au miel et boire pour apaiser les muqueuses. Si l'on préfère la solution médicament, attention à ne pas dépasser trois à cinq jours de traitement et à respecter la posologie. Pour la toux grasse, il ne faut pas chercher à la combattre car elle permet d'évacuer le mucus et "participe à la guérison", rappelle le magazine.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.


Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.