MAROC
20/10/2015 09h:16 CET | Actualisé 20/10/2015 09h:27 CET

Les consulats marocains seront rénovés pour 250 millions de dirhams

Ambassade du Maroc à Paris
DR
Ambassade du Maroc à Paris

CONSULATS - L’annonce a été faite par le ministre des Affaires étrangères, Salaheddine Mezouar, lundi lors d’un point de presse. Le ministère envisage d’entamer "une réforme globale des consulats du Maroc en allouant un budget de 250 millions de dirhams pour rénover la quasi-totalité des représentations consulaires du royaume".

Objectif? "Améliorer la qualité d’accueil", trois mois après le discours du roi prononcé à l’occasion de la fête du trône, dans lequel il avait vivement critiqué une partie du corps consulaire marocain en raison du mauvais traitement réservé aux MRE.

Les nouveaux consuls évalués dans deux mois

Pour ce faire, quelque 31 nouveaux consuls généraux ont récemment été nommés, dans le cadre d’un vaste mouvement qui a concerné les deux tiers des consuls généraux du Maroc. Et à en croire Mezouar, "80 % de ce groupe de consuls, dont un grand nombre sont des jeunes, vont exercer cette fonction pour la première fois, tandis que 25 % sont des femmes". Lors d’une récente réunion entre les nouveaux consuls et le ministre, ce dernier leur a donné rendez-vous dans deux mois pour une évaluation de leur travail.

Lancement du service E-consulat

Dans un premier temps, "quarante jeunes cadres vont être déployés dès novembre prochain dans les différentes représentations consulaires du Maroc, après avoir été sélectionnés et après avoir bénéficié d’une formation", a fait savoir le ministre des Affaires étrangères.

Autre annonce faite par Mezouar: le lancement imminent du service E-consulat, la mise en place d'une structure nommée "service communautaire", et le maintien du Numéro vert pour recevoir les doléances des citoyens. A partir de l’année prochaine, "les procédures d’enregistrement à l'état civil seront simplifiées, le nombre de signatures requises pour la légalisation d'un document réduit de 7 à 2".

Le ministère des Affaires étrangères avait récemment adressé une circulaire aux chefs des représentations diplomatiques et consulaires marocaines à l'étranger pour simplifier les procédures relatives aux questions liées à l’état civil des Marocains résidant à l'étranger (MRE). L'une des mesures phares concerne la liberté des MRE de choisir librement et sans conditions les prénoms de leurs enfants.

LIRE AUSSI: