MAROC
20/10/2015 06h:47 CET | Actualisé 20/10/2015 07h:37 CET

Les employés marocains dans le secteur public et semi-public en Tunisie peuvent désormais accéder à une couverture sociale une fois de retour au pays

Elargissement de la convention de la sécurité sociale entre le Maroc et la Tunisie
DR
Elargissement de la convention de la sécurité sociale entre le Maroc et la Tunisie

COUVERTURE SOCIALE - Le Maroc et la Tunisie ont actualisé lundi 19 octobre la convention signée en 1987 dans le domaine de la couverture sociale en signant un nouvel accord.

Ce nouveau texte étend ces avantages aux employés du secteur public et semi-public, alors qu’ils étaient réservés au privé uniquement. La nouvelle convention stipule aussi la prolongation du transfert des allocations familiales au profit des retraités résidant dans le pays d’origine.

L’accord, signé par le ministre de l’Emploi et des affaires sociales, Abdeslam Seddiki, et le ministre tunisien des Affaires sociales garantit également la couverture médicale aux salariés suivant une formation professionnelle dans l’autre pays et aux retraités durant la période des pensions et des rentes.

Cette version actualisée du texte signé le 5 février 1987 couvre également les allocations de maternité, les pensions d’invalidité et de vieillesse, ainsi que les accidents de travail et les maladies professionnelles. Les allocations familiales et celles au décès rentrent également dans le panel de cette convention.

Pour Seddiki, c’est "un jalon supplémentaire dans l’édifice de la coopération bilatérale en matière de sécurité sociale, en particulier, et de la protection sociale des expatriés marocains et tunisiens, en général".

Le ministre des Affaires sociales tunisien a, pour sa part, exprimé son souhait d’élaborer "un plan commun portant sur les questions de l’emploi" dans les deux pays. Pour rappel, 30.932 Marocains résidaient en Tunisie en 2011, d’après les chiffres de la Caisse nationale de sécurité sociale.

LIRE AUSSI: