ALGÉRIE
20/10/2015 12h:27 CET | Actualisé 20/10/2015 12h:27 CET

Activité des chaînes de télévision privées: "Il y aura du nouveau" dans les prochains jours

DR

Le ministre de la Communication, Hamid Grine, a affirmé mardi à Alger, qu'il allait y avoir "du nouveau" dans les prochains jours s'agissant de l'activité des chaînes de télévision privées en Algérie.

"Nous sommes en train d'étudier le sort des chaînes de télévision privées activant en Algérie et il y aura du nouveau à ce sujet dans les prochains jours", a déclaré le ministre en marge du forum d'El-Moudjahid, rappelant que sur les 43 chaînes existantes, 5 d'entre elles seulement disposent de bureaux agréés.

Interrogé sur la fermeture de la chaîne de télévision privée El-Watan TV, à la suite des propos tenus par l'ex-chef de l'Armée islamique du salut (AIS), Madani Mezrag, le ministre à rétorqué: "L'affaire est entendue. Je n'ai rien à commenter pour ne pas relancer la polémique".

Interpellé, par ailleurs, sur la polémique ayant suivi le choix de baptiser la nouvelle maison de presse de Tizi-Ouzou du nom du défunt journaliste, Malik Ait Aoudia, le ministre a affirmé que ce choix "a été arrêté après avoir discuté avec les représentants de la profession de la wilaya".

"C'est tant mieux qu'il y ait ici et là quelques protestations et des voix qui contestent, cela démontre qu'on est en démocratie", a-t-il affirmé, notant le "mérite" de M. Ait-Aoudia, qui "a beaucoup fait pour l'image de l'Algérie", pour que son nom soit porté au fronton de la nouvelle structure.

"Le plus important, c'est le contenu (...) . Je serai heureux d'écouter les journalistes sur des questions d'éthique et de professionnalisme et c'est cela le plus important", a-t-il poursuivi, avant de relever que "toutes les wilayas n'ont pas eu la chance" d'être dotées de ce type d'édifices.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.


Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.