MAGHREB
18/10/2015 05h:48 CET

Le puissant typhon Koppu touche les Philippines

Typhon Mawar (left) and Tropical Cyclone Guchol (right) on 22 August 2005, far out in the northwestern Pacific Ocean, some 900 kilometers from Tokyo. True-colour satellite image using MODIS data., Typhoon Mawar And Tropical Cyclone Guchol, Western Pacific, In 2005, True Colour Satellite Image (Photo by Planet Observer/Universal Images Group via Getty Images)
UniversalImagesGroup via Getty Images
Typhon Mawar (left) and Tropical Cyclone Guchol (right) on 22 August 2005, far out in the northwestern Pacific Ocean, some 900 kilometers from Tokyo. True-colour satellite image using MODIS data., Typhoon Mawar And Tropical Cyclone Guchol, Western Pacific, In 2005, True Colour Satellite Image (Photo by Planet Observer/Universal Images Group via Getty Images)

Le puissant typhon Koppu a frappé dimanche matin le nord des Philippines, accompagné de vents violents qui devraient durer trois jours, a annoncé l'agence nationale de météorologie.

Le typhon a touché la ville côtière de Casiguran - située à 215 km au nord-est de Manille - avec des rafales de vent atteignant 210 km/h, a précisé l'agence.

Environ 6 500 personnes ont été évacuées avant l'arrivée du typhon, a précisé le bureau défense civile régionale.

"Il est presque immobile (...) Nous espérons qu'il va bientôt quitter le pays", a déclaré Alexander Pama, directrice du Conseil national de réduction des risques, à la radio DZBB.

Plusieurs routes ont été coupées dans la région d'Aurora à cause des glissements de terrain provoqués par les pluies diluviennes qui se sont abattues dans le sillon du typhon, a-t-elle ajouté.

La capitale Manille ne devrait pas être touchée par le typhon mais des régions situées plus au sud de l'archipel pourraient être touchées par des vents violents et de fortes pluies, selon l’agence de météorologie.

Une vingtaine de typhons et de tempêtes frappent chaque année les Philippines, semant la mort sur leur passage.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.