ALGÉRIE
18/10/2015 05h:59 CET | Actualisé 18/10/2015 06h:01 CET

Premières journées nationales cinématographiques sur l'émigration à Mascara

Archives

Avec six films récents et d'autres moins et une salle de cinéma rénovée pour l'"occasion, la direction de la culture de la wilaya de Mascara a décidé de lancer la première édition de journées nationales cinématographiques sur l'émigration.

Ouvertes ce 17 octobre à l'occasion de la journée nationale de l'immigration, le film "Ahmed Zabana" a été projeté lors de la séance inaugurale en présence de son producteur Yacine Laalaoui, d'acteurs ayant pris part à cette œuvre et de cinéastes et comédiens.

La direction de la culture a honoré, à cette occasion, le moudjahid Said Stambouli, compagnon du chahid Ahmed Zabana qui a travaillé sous son commandement.

Au titre de cette manifestation, le public aura droit à la projection de cinq autres films à la salle de cinéma "Es-saada", à savoir "Ici ont été noyés les Algériens" de Yasmina Addi, "Ali Fi Essarab" de Ahmed Rachedi, "Mektoub" de Ali Ghanem, "Elise ou la vraie vie" de Michel Drach et "Octobre à Paris" de Jaques Panijel.

Ces journées cinématographiques sont organisées par la direction de la culture de la wilaya de Mascara à l'occasion de la célébration de la journée nationale de l'émigration.

La salle de cinéma "Es-saada" a été rénovée pour être réservée à l'activité cinématographique seulement, selon le directeur de la culture, Mohamed Sahnoun qui a annoncé la programmation d'une série d'activités périodiques avec la coopération d'instances et associations culturelles.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.


Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.