ALGÉRIE
18/10/2015 13h:53 CET | Actualisé 18/10/2015 13h:54 CET

Renforcement du dépistage précoce du cancer du sein avec des cliniques mobiles en 2016

DR

Le Directeur de la prévention au ministère de la santé, de la population et de la réforme hospitalière, Smail Mesbah a annoncé dimanche à Alger le renforcement du dépistage précoce du cancer du sein avec des cliniques mobiles et au titre du partenariat entre les secteurs public et privé en 2016.

Le ministère a développé un partenariat avec le secteur privé pour le dépistage précoce des maladies chroniques dont le cancer, a indiqué M. Mesbah à l'APS en marge de la visite organisée par les laboratoires Sanofi-Algérie au profit de la presse, à l'usine de Sidi Abdallah.

LIRE AUSSI:Le FCE et le ministère de la Solidarité lanceront en novembre une campagne de dépistage du cancer du sein

Le développement de ce type de partenariat qui accompagne les programmes de prévention de la santé publique "s'inscrit dans un cadre légal dans le respect de l'éthique médicale", a précisé M. Mesbah.

Ce type d'activités est assuré par des équipes médicales relevant du ministère de la santé, tandis que le partenaire social contribue avec les équipements et les appareils médicaux, a-t-il souligné.

Evoquant les activités de la clinique mobile en matière de dépistage des maladies cardiaque et d'hypertension artérielle (HTA) assurées par le même laboratoire, M. Mesbah a affirmé que l'objectif de cette approche était de définir les priorités du ministère de la santé et de prévenir contre les maladies chroniques.

Cette expérience pilote initiée dans le cadre du partenariat a prouvé que 14% des citoyens ayant subi un dépistage précoce ignoraient leur maladie, ainsi que 61% des personnes atteintes d'HTA, de maladies cardiaques ou de diabète ignoraient qu'elles souffraient de complications dus à leur maladie notamment au niveau de la cornée ou des membres inférieurs (pieds).

Cette opération a permis de prendre en charge et d'orienter les malades vers les établissements de santé de proximité pour les suivre, leur évitant d'aller vers d'autres spécialités.

Le directeur a appelé les responsables de cette clinique à veiller à la poursuite de cette opération "qui en plus d'assurer le dépistage précoce de la maladie permet aussi d'orienter et de faire bénéficier le malade des orientations médicales nécessaires dans le cadre de l'éducation sanitaire".

Le secteur de la santé a été doté des cliniques mobiles pour le dépistage précoce du cancer du sein, qui est un don de l'opérateur public de téléphonie mobile Mobilis. La wilaya de Biskra a été la première wilaya pilote à avoir accueilli cette clinique en 2014.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.


Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.