MAROC
17/10/2015 10h:40 CET | Actualisé 17/10/2015 10h:40 CET

Proche-Orient: Obama se dit "inquiet" des violences

DR

PALESTINE - "Nous sommes très inquiets de cette explosion de violences", a déclaré Barack Obama lors d'une conférence de presse conjointe avec son homologue sud-coréenne Park Geun-Hye, vendredi à la Maison Blanche.

Face à la flambée de violences entre Israéliens et Palestiniens, le président américain a jugé "important à la fois pour le Premier ministre Benjamin Netanyahu et les élus israéliens et pour le président (palestinien Mahmoud) Abbas ainsi que d'autres responsables d'essayer d'atténuer la rhétorique susceptible d'alimenter la violence, la colère et l'incompréhension".

Et pour cause, la Cisjordanie occupée et Jérusalem-Est, partie palestinienne de Jérusalem annexée et occupée par Israël, sont en proie depuis le 1er octobre à des violences qui ont réveillé les craintes concernant une nouvelle intifada, alors que la bande de Gaza a été aspirée dans cette spirale le 9 octobre.

Depuis le début de ce mois, les affrontements entre jeteurs de pierres et forces israéliennes sont quotidiens, la jeunesse palestinienne n’hésitant pas à exprimer sa colère contre l'occupation et la colonisation.

LIRE AUSSI: