MAROC
16/10/2015 09h:42 CET | Actualisé 16/10/2015 09h:52 CET

Analphabétisme, activité, état de santé... Ce que dit le rapport du HCP sur les personnes âgées

Un Maroc de plus en plus vieux
CC
Un Maroc de plus en plus vieux

DÉMOGRAPHIE - Comment vivent les personnes âgées au Maroc? Quelle région du royaume en compte le plus? Sont-ils intégrés? Le rapport du recensement du Haut commissariat au plan (HCP) livre les indicateurs clés concernant cette population. Rencontre avec le 3ème âge.

1. Le vieillissement de la population est plus palpable en milieu urbain

Au Maroc, on compte plus légèrement plus de femmes âgées que d'homme. De fait, le 3ème âge se compose à 51% de femmes, et à 49% donc, d'hommes. 6 Marocains sur 10 ayant dépassé 60 ans résident en milieu urbain. La majorité d’entre eux (55%) ont moins de 70 ans et 17% ont 80 ans et plus.

Personnes âgées de 60 ans et plus selon le milieu

Les personnes âgées travaillent encore après leur retraite

18,8% sont encore actifs après l’âge de 60 ans et seulement 1% sont chômeurs et 16,6% retraités. Dans le milieu rural, près d'une personne âgée sur deux continue de travailler après l'âge de la retraite (45,6 % dans les campagnes, contre 27,3 en ville). Côté femmes, elles sont "seulement" 3,4% à avoir une activité professionnelle au delà des 60 ans, à l'échelle nationale, contre 34,8% pour les hommes. En milieu rural, une personne âgée sur 10 est infirme ou malade, contre 6,3% en ville. Une donnée qui pourrait s’expliquer par la nature du travail exercée en milieu rural et la difficulté d'accès aux soins.

Personnes âgées de 60 ans et plus selon le type d’activité

Pour la plupart, ils n’ont aucun niveau d’instruction

70,5% des personnes ayant plus de 60 ans n’ont aucune qualification scolaire et 11,9% se sont arrêtés à l’école primaire. Autre chiffre parlant, seulement 2,4% des personnes âgées ont un diplôme de l’enseignement supérieur.

Personnes âgées de 60 ans et plus selon le niveau scolaire

Où est-ce que le vieillissement est le plus palpable?

La région la plus "vieille" est celle de Beni-Mellal-Khénifra avec 10,6% de citoyens ayant 60 ans et plus. Vient ensuite l’Oriental avec 10,3% et Fès-Meknès à hauteur de 10,2%. Le HCP explique ces données par "une forte émigration" dans ces régions. A contrario, le sud du Maroc abrite une moindre proportion de personnes âgés. Les sexagénaires et plus représentent uniquement 3,5% des habitants de la région de Eddakhla-Oued Eddahab.

"Le vieillissement de la population marocaine est une réalité à laquelle doivent faire face les pouvoir publics. Dans son rapport sur les personnes âgées, le CESE livre des chiffres alarmants. "Seulement 20% des personnes âgées disposent d’une couverture sociale et médicale", assure l’institution. "Peu ont accès aux soins, et leur dépendance physique et financière augmente, dans un contexte où la prise en charge de ces personnes dans le cadre familial est menacée, notamment par la nucléarisation croissante des ménages", écrit le CESE.

Le rapport "Global Age Watch" publié par l’ONU et l’ONU HelpAge en septembre 2015 conforte la position du CESE. Il classe le Maroc à la 84e place sur 96 pays du monde, concernant le bien-être des personnes âgées.

LIRE AUSSI: