ALGÉRIE
14/10/2015 14h:31 CET | Actualisé 14/10/2015 14h:32 CET

La Cour d'Alger rejette la demande de remise en liberté du général à la retraite Benhadid

DR

La Cour d'Alger a rejeté ce mercredi 14 octobre la demande de remise en liberté du général à la retraite Hocine Benhadid, a indiqué un de ses avocats, Bachir Mechri, dans une déclaration à TSA.

Le général à la retraite Hocine Benhadid est accusé de "divulgation de secret militaire" et "d'atteinte au moral des troupes", a été placé début octobre sous mandat de dépôt par le juge d'instruction du tribunal de Sidi M'hamed.

Ses deux avocats, Bachir Mechri et Khaled Bourayou avaient misé sur ses problèmes de santé pour demander la mise en liberté provisoire, durant le déroulement de l'enquête qui concerne le général Benhadid.

Pour rappel, les deux avocats avaient dans une conférence du presse pointé du doigt la plainte contre le général à la retraite Benhadid et sa mise sous mandat de dépôt, évoquant une "violation des procédures". Ils ont aussi affirmé que le dossier "ne contenait aucune plainte", et que le jugement de leur client ne relevait pas du tribunal de Sidi M'hamed mais celui de Bir Mourad Rais.

LIRE AUSSI: Des retraités de l'armée nationale exigent la libération "immédiate" du général à la retraite Hocine Benhadid

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.


Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.