MAROC
14/10/2015 13h:33 CET | Actualisé 14/10/2015 13h:35 CET

Décès de Abdelghani Methqal, ancien directeur de la clinique royale

Décès de Abdelghani Methqal, ancien directeur de la clinique royale
DR
Décès de Abdelghani Methqal, ancien directeur de la clinique royale

DISPARITION - Le Général de brigade Abdelghani Methqal, ancien directeur de la clinique royale, est décédé dans la nuit de mardi 13 à mercredi 14 octobre, à l'âge de 77 ans, des suites d'une longue maladie à Rabat. Les funérailles du médecin de feu Hassan II et du roi Mohammed VI auront lieu ce mercredi au cimetière Achouhada à Rabat.

Considéré comme la boîte noire médicale de Hassan II, celui qui avait notamment comme fonction de coordonner les différents services de la clinique royale (qui a pour particularité de se trouver dans l'enceinte du Palais à Rabat), suivait de près les dossiers médicaux du monarque, des membres de la famille royale et de la cour.

A ce titre, Abdelghani Methqal effectuait également la liaison entre les spécialistes nationaux et étrangers les plus en vue pour obtenir leur expertise quand nécessaire sous le règne de Hassan II.

Très apprécié de ses pairs, Abdelghani Methqal était également connu pour sa discrétion et son culte absolu du secret, qui incombe à sa fonction.

Le professeur Methqal était également en première ligne lorsqu'il s'agissait d'arranger une intervention nécessaire pour des artistes ou des intellectuels, hommes politique, sportifs, qui sollicitaient l'aide du souverain. Il a ainsi personnellement supervisé, à la demande de Hassan II, les soins dispensés à la star égyptienne Abdel Halim Hafez lors de ses nombreux déplacements au Maroc dans les années 1970, qui souffrait d'une bilharziose, une maladie parasitaire.

Le successeur de Abdelghani Methqal, qui veille sur la santé de Mohammed VI depuis une décennie, est Abdelaziz Maaouni, tout aussi discret que son prédécesseur.

LIRE AUSSI:

Portrait du médecin personnel de Mohammed VI