MAROC
13/10/2015 18h:43 CET | Actualisé 13/10/2015 18h:48 CET

Le candidat du PAM Hakim Benchamach remporte la présidence de la Chambre des conseillers (à une voix près)

Hakim Benchamach du PAM élu président de la Chambre des conseillers
MAP
Hakim Benchamach du PAM élu président de la Chambre des conseillers

ÉLECTION - Le candidat du Parti Authenticité et Modernité (PAM) Hakim Benchamach a été élu à la présidence de la Chambre des conseillers mardi 13 octobre au soir, avec 58 voix.

Une victoire remportée de peu face à son adversaire istiqlalien Adbessamad Kayouh, qui a obtenu 57 voix. Deux tours ont été nécessaires pour départager les concurrents à la présidence, qui n'ont pas réussi à obtenir la majorité absolue lors du premier tour. M. Benchamach avait recueilli 56 voix contre 51 pour M. Kayouh.

Lors de l'élection, quatre conseillers sur les 120 membres de la Chambre se sont abstenus alors qu'un bulletin a été déclaré nul.

Peu avant la tenue de l'élection, la CGEM et le PPS avaient retiré les candidatures de leurs membres respectifs, Neila Tazi et Abdellatif Ouammou.

Il succède ainsi au PAMiste Mohamed Cheikh Biadillah, à la tête de la Chambre des conseillers depuis 2009.

De la prison à la Chambre haute

Ancien militant socialiste pendant sa jeunesse, Hakim Benchamach, aujourd'hui âgé de 52 ans, a été arrêté en 1984 à Al Hoceima pendant les révoltes estudiantines et a passé deux mois en prison à Oujda. Après cette expérience, Benchamach, diplômé en droit, prend ses distances avec l'action militante et devient professeur de sciences politiques à Rabat. Les années 2000 signent son retour en politique lorsqu'il rejoint le Mouvement de tous les démocrates (MTD), duquel est issu le PAM. Il devient ensuite président du conseil national du PAM et président du groupe des sénateurs à la deuxième Chambre.

LIRE AUSSI:La CGEM ne présente plus la candidature de Neila Tazi à la présidence de la deuxième chambre