ALGÉRIE
13/10/2015 11h:57 CET | Actualisé 13/10/2015 12h:22 CET

L'autorité de régulation de l'audiovisuel appelle tous les acteurs du secteur "à se conformer à la loi"

HuffPost Algérie

L'Autorité de régulation de l'audiovisuel (ARAV) a appelé mardi tous les acteurs du secteur au "strict respect" de la loi, soulignant que certaines tribunes "font dans l'excès".

"L'évolution de l'Audiovisuel en Algérie nous interpelle quant à l'impératif de travailler dans le strict respect de la loi et de l'éthique professionnelle", a indiqué l'ARAV dans un communiqué.

Le communiqué de l'ARAV intervient au lendemain de la fermeture des locaux de la chaîne El Watan TV et la mise sous scellés de ses équipements, sur décision du wali d'Alger et à la demande du ministère de la Communication.

Après avoir mis l'accent sur la nécessité de "se conformer à la loi et d'œuvrer dans le sens du peaufinage de l'exercice médiatique en Algérie dans l'intérêt du pays et des citoyens", l'ARAV a précisé que "loin de tout concept de censure, de pression et d'intimidation, des dépassements ont été enregistrés et pourraient être justifiés par la jeune expérience de certaines chaînes. Cependant, d'autres tribunes font dans l'excès et cela ne saurait être toléré dans un Etat de droit".

L'ARAV qui réaffirme son soutien "permanent" à la créativité, à la liberté d'expression et à la divergence de vues dans le cadre des lois et des usages, exprime "avec satisfaction son plein soutien aux décisions des autorités publiques en général et du ministère de la Communication en particulier, lesquelles participent d'une même assise, à savoir la garantie du respect de l'éthique professionnelle et de la suprématie de la loi".

Le ministère avait indiqué dans un communiqué que "la chaîne exerce d'une manière illégale et diffuse, de surcroît, des contenus subversifs et portant atteinte aux symboles de l'Etat".

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.


Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.