MAROC
12/10/2015 12h:45 CET | Actualisé 12/10/2015 12h:45 CET

Le cheikh controversé Mohamed El Arifi annule sa visite à Rabat

dr

SOCIÉTÉ - Le controversé prédicateur wahhabite Mohamed El Arifi ne foulera finalement pas le sol marocain. Il l'a annoncé lui-même dimanche 11 octobre sur sa page Facebook, déclarant de pas vouloir créer de tensions entre l'Arabie saoudite et le Maroc.

Invité sur le territoire par le MUR (Mouvement Unicité et Reforme) à l’occasion d’une conférence sur "le rôle du Coran dans le façonnement de l’être humain" prévue le 25 octobre prochain à Rabat, le cheikh avait provoqué la polémique chez les modernistes et "même chez certaines chiites marocains" d’après le site d’information Yabiladi.

La porte-parole de l’ONG Bayt Al Hikma, Khadija Rouissi, avait ainsi déclaré au 360.ma que "c’est un scandale que d’inviter un ennemi des Droits de l’Homme et surtout de la femme. Le comble, c’est qu’il va prendre la parole à la Salle Ben Barka".

L’homme, connu pour ses fatwas et ses déclarations improbables - la dernière en date étant l’interdiction pour un père d’être seul avec sa fille - est un habitué des scandales en tous genres.

L’imam de la Marine saoudienne, qui compte plus de 18 millions d’abonnés sur Facebook, ne tarît guère en ce qui concerne les appels au jihad et les prêches anti-droits de l’Homme, allant même jusqu’à soutenir Al-Qaida et les jihadistes syriens (avant de se rétracter).