ALGÉRIE
12/10/2015 08h:56 CET | Actualisé 12/10/2015 08h:57 CET

Le Britannique Angus Deaton prix Nobel d'économie pour ses recherches sur la pauvreté

AFP

L'Américano-Britannique Angus Deaton, 69 ans, a remporté lundi le prix Nobel d'économie pour ses recherches sur la consommation, en particulier celles des pauvres, a annoncé le comité Nobel.

Ce professeur écossais de 69 ans, qui travaille à l'université de Princeton aux États-Unis, a été primé "pour son analyse de la consommation, de la pauvreté et du bien-être", a précisé le jury suédois.

"Pour élaborer des politiques économiques qui promeuvent le bien-être et réduisent la pauvreté, nous devons d'abord comprendre les choix de consommation individuels. Plus que quiconque, Angus Deaton a amélioré cette compréhension", a-t-il écrit.

"En liant des choix individuels précis et des résultantes collectives, sa recherche a contribué à transformer les champs de la microéconomie, de la macroéconomie et de l'économie du développement", a ajouté l'Académie royale des sciences.

M. Deaton s'est posé trois questions: comment les consommateurs répartissent leurs dépenses, combien dans une société est consommé et épargné, et enfin comment mesurer le bien-être individuel.

Ces questions l'ont poussé à une analyse fine de "problèmes comme la relation entre le revenu et la quantité de calories consommées, et l'ampleur de la discrimination entre les sexes au sein de la famille".

M. Deaton succède au Français Jean Tirole, qui avait été primé en 2014 pour son analyse de la régulation des marchés.

Il remporte huit millions de couronnes suédoises (860.000 euros).

Le prix d'économie, officiellement "prix de la Banque de Suède en sciences économiques en mémoire d'Alfred Nobel", est le dernier de la saison des Nobel, marquée par le couronnement de la Bélarusse Svetlana Alexievitch (littérature) et du quartette d'organisations qui a permis de sauver la transition démocratique en Tunisie (paix).

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.


Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.