MAGHREB
09/10/2015 05h:57 CET

Lingerie, plissés, décors de rêve: Retour sur la Semaine de mode parisienne

De la lingerie, des plissés, des couleurs vives, des décors incroyables: ce qu'il faut retenir de la Semaine de mode parisienne qui s'est achevée mercredi.

Dessus dessous

La lingerie se montre: elle est d'inspiration victorienne chez Dior, pour une sensualité ingénue. Chez Balenciaga, elle est aussi la reine de la dernière collection, immaculée, d'Alexander Wang, alliant nuisettes soyeuses et sportswear. Céline propose une série de robes nuisettes en noir et blanc, dont les dentelles cachent à peine la poitrine.

De la couleur!

L'été sera coloré, à en croire les podiums. Gaieté et dynamisme sont de mise au défilé de Stella McCartney, où vert, jaune, bleu, rouge, orange se déclinent en carreaux ou en rayures. Chez Hermès, les couleurs brillent comme des pierres fines: bleu "smalt", jaune "andalousite", rouge-orangé "cornaline"... Plus "rétro" chez Dries Van Noten, elles se mêlent sur des imprimés foisonnants.

Des plissés

Roi des plissés, Issey Miyake les a renouvelés avec une technique consistant à enduire le tissu d'une colle spéciale, qui gonfle une fois mise à cuire. Avec des imprimés courbes et colorés, ces plissés deviennent des vagues en mouvement accompagnant la démarche.

Plus ou moins serrés, les plissés étaient aussi présents chez Hermès, Céline, Stella McCartney, Sacai.

De la tête...

Côté coiffures, les tresses font leur show: elles sont africaines, plaquées sur la tête, chez Valentino. Les filles Louis Vuitton en ont aussi quelques-unes dans leurs cheveux longs lâchés. Chez Céline, la tresse part d'une queue de cheval, derrière la tête.

Alternative: le "double catogan" de Chanel, inspiré de l'emblématique couturier. On peut aussi opter pour le diadème (Saint Laurent) ou le serre-tête (Miu Miu).

... aux pieds

Pour les intempéries ou pour imiter le look de Kate Moss dans les festivals de rock, Saint Laurent propose de chausser ses bottes (mais avec une petite robe à paillettes).

Pour les temps plus secs, Chanel prévoit des sandales de sport aux semelles équipées de lumières.

Vous n'arrivez pas à choisir entre les deux? Kenzo a la solution: la sandale-cuissarde, vernie et à croisillons.

Les nouveaux Vetements de Balenciaga

Cinq jours après le défilé Balenciaga, la nouvelle est tombée mercredi matin: le remplaçant d'Alexander Wang comme directeur artistique de la maison parisienne est Demna Gvasalia, créateur allemand de 34 ans. Un inconnu du grand public, mais à la tête d'une marque qui fait sensation, Vetements (sans circonflexe), avec son esthétique underground, ses uniformes détournés et ses silhouettes oversize.

Le premier rang

Janet Jackson était au défilé Hermès, Jane Birkin aussi, signe d'une entente retrouvée entre la chanteuse et la marque après le différend sur les conditions de fabrication du fameux sac en croco portant son nom.

La chanteuse américaine Zendaya, 19 ans, a enchaîné les défilés, avec des changements de look spectaculaires.

Rihanna était chez Dior, Vanessa Paradis et sa fille Lily-Rose Depp chez Chanel, et Catherine Deneuve restait fidèle aux défilés Saint Laurent et Louis Vuitton.

Des sportifs étaient aussi de la partie: Maria Sharapova et Lewis Hamilton. Et Kanye West s'est retrouvé dans un restaurant chinois de Belleville, pour le show de Vetements.

Fabuleux décors

A l'heure où les défilés sont retransmis sur les réseaux sociaux, les décors rivalisent d'inventivité.

Quelque 400.000 tiges de delphiniums et 40 tonnes de pelouse ont été nécessaires pour réaliser la colline géante couverte de fleurs du défilé Dior, dans la Cour carrée du Louvre, qui débordait dans la salle de défilé.

Chez Chanel, Karl Lagerfeld avait cette fois opté pour un impressionnant décor d'aéroport. Chez Louis Vuitton, l'ambiance était à la science fiction, des écrans tapissant la salle, tandis que Kenzo jouait avec des podiums mobiles.

Les jeunes créateurs ne sont pas en reste: Jacquemus s'est lui-même mis en scène dans un spectacle aux allures de récit mythologique.

"La mode aime Paris"

Message de la maire de Paris Anne Hidalgo à l'intention des Fashion weeks new-yorkaise, londonienne et milanaise: "Paris est la capitale de la mode", a-t-elle répété mardi soir, lors d'une réception pour le monde de la mode à l'Hôtel de Ville.

Signe de l'implication plus grande de la mairie dans les semaines de la mode, cette édition a été marquée par des illuminations spéciales de la Tour Eiffel et une vaste campagne d'affichage, "La mode aime Paris".

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.