ALGÉRIE
08/10/2015 03h:53 CET | Actualisé 08/10/2015 03h:54 CET

Bousculade de Mina: deux nouveaux décès enregistrés parmi les hadjis algériens (MAE)

AFP

Deux nouveaux décès ont été enregistrés parmi les hadjis algériens suite à la bousculade de Mina, survenue près de La Mecque jeudi 24 septembre, portant le nombre d'Algériens décédés lors de cette hécatombe à 25 personnes, a indiqué mercredi 07 octobre le ministère des Affaires étrangères (MAE) dans un communiqué.

Il s'agit de Abdelmadjid Djaafar et de Bekrattou Hadj, né le 9 mars 1948 à Ouled Boudjemaa, wilaya de Aïn Temouchent, précise le MAE.

Le ministère, tout en précisant qu"'une inversion des prénoms avait, dans une première information, annoncé le décès du hadj Allef Mustapha né à Alger", a annoncé le décès du hadj Allef Hocine né le 18 juillet 1929 à Kaïs, wilaya de Khenchela.

LIRE AUSSI: Bousculade à Mina: six nouveaux hadjis algériens décédés, 43 toujours disparus

Le nombre de hadjis algériens décédés lors de la bousculade de Mina, annoncé à 24 mardi, était réellement de 23 personnes, avait rectifié le MAE.

Le même communiqué du mercredi a souligné que le nombre de hadjis encore hospitalisés est de 18.

Le communiqué souligne en outre, que la cellule de crise du ministère, en coordination avec celle du ministère des Affaires religieuses et des Wakfs, continue à suivre l'évolution de la situation de nos hadjis aux Lieux Saints, étant en contact permanent avec l'ensemble des équipes de la Baatha sur place et le consul général" d'Algérie à Djeddah, réitère le Ministère.

"Les citoyens sont appelés à contacter la cellule de crise pour toute information complémentaire", conclut le communiqué. Le numéro pour joindre la cellule est le 021.29.33.39.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.


Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.