MAGHREB
07/10/2015 09h:06 CET | Actualisé 07/10/2015 11h:52 CET

Tunisie: "Adultère" de Paulo Coelho et "Talyani" de Chokri Mabkhout parmi les meilleures ventes en librairie

Books in colour.
Sunchild57 Photography./Flickr
Books in colour.

Les librairies en Tunisie font leur rentrée littéraire après les vacances d'été. Le fait que la rentrée soit plutôt rythmée par les ventes des fournitures scolaires, comme l'admettent les libraires contactés par le HuffPost Tunisie, ne traduit pourtant pas un désintérêt total pour la lecture. Les librairies "Al-Kitab", "Milles feuilles" et "El Moez", nous ont fourni leurs meilleures ventes pour le mois de septembre.

Al-Kitab: A la librairie" AL-Kitab", le classement est effectué en deux catégories: Les livres d'auteurs étrangers et les livres d'auteurs Tunisiens.

Les livres d'auteurs étrangers:

  • "Adultère"- Paulo Coelho (éditions Flammarion, 2014): Le roman retrace l'histoire de Linda 31 ans, mariée, qui mène une vie parfaite aux yeux de tous: un mari qui l'aime, des enfants, un bon travail. Cependant, elle est malheureuse. Le sentiment d'un grand vide la tourmente jusqu'au jour où elle rencontre son ancien petit ami Jacob. Une rencontre qui éveille en elle des nouveaux sentiments: l'amour, la passion. "Une vie sans amour vaut-elle la peine d’être vécue?", commence Paulo Coelho, une phrase qui résume le roman.
  • "La dernière nuit du Raïs" - Yasmina Khadra (éditions Julliard, 2015): L'auteur dresse le portrait typique d'un tyran sanguinaire et mégalomane. Il déchiffre les tournants de la barbarie humaine: ses causes et ses manifestations les plus obscures.
  • "Cinquante Nuances de Grey"- Christian (éditions JC Lattès, 2015): L'auteur raconte la vie de CHRISTIAN GREY qui mène une vie tranquille jusqu'au jour où il rencontre Ana, une femme pas comme les autres qui a su deviner ses secrets, ses blessures. La sexualité exacerbée du Christan, son penchant pour le pouvoir, son manque d'estime de soi auront-ils gain de cause sur les sentiments de la jeune femme? C'est l'objet du roman.
  • "Les Désorientés"- Amin Maalouf (éditions Grasset, 2012): L'auteur évoque l'histoire d'un groupe d'amis d'enfance qui se sont retrouvés lors de la mort d'un d'entre eux après une longue séparation. Si certains d'entre eux n'ont jamais voulu quitter leur pays natal, d'autres ont émigré aux Etats-Unis, le Brésil ou la France. Des itinéraires divers qui ont marqué la destinée de chacun d'entre eux. Ces retrouvailles font état de cette évolution.
  • "Millénium 4 - tome 4 - Ce qui ne me tue pas"- David Lagercrantz (éditions Actes Sud, 2015) : "Celui qui surveille le peuple finit à son tour par être surveillé par le peuple", la phrase donne le ton de cette saga. L'auteur puise l'histoire de son roman de l’actualité, en l'occurrence la surveillance via internet et le téléphone et l'espionnage technico-industriel conduit par la "National Security Agency" (NSA), un organisme de renseignement américain. Le roman témoigne de la vie mouvementée des personnes qui y travaillent, des liens avec les politiques et la criminalité.

Livres d'auteurs Tunisiens:

  • "Histoire de la Tunisie: Les grandes dates, de la Préhistoire à la Révolution"- Habib Boularès (éditions Cérès 2012): L'auteur revient sur les grandes dates qui ont marqué la Tunisie. Remontant jusqu'à la préhistoire, Habib Boularès tente de faire comprendre le présent en puisant dans le passé.
  • "Apprendre à aimer": Dalila et Nedra Ghariani (éditions id Presse, 2014): "Le vrai changement commence de l’intérieur", expliquent les auteures de cet essai. Le livre se veut un guide pour les personnes souhaitant effectuer des changements dans leur vie et réaliser ainsi une paix intérieure.
  • "La personnalité Libyenne: La trinité du tribalisme, du butin et du plus fort": "الشخصية الليبية- ثالوث القبيلة والغنيمة والغلبة"- Moncef Wannes: (éditions Moutawassitiya, 2014)
  • : L'auteur explore la personnalité libyenne, qui selon lui reste attachée aux modes de vie et aux valeurs tribales au nom de la loyauté aux traditions.

  • "L’italien"( الطلياني)- Chokri Mabkhout (éditions Dar Ettanwir, 2014): L'auteur retrace à travers les personnages, notamment un couple, la Tunisie des années 80 et 90, une époque marquée par des troubles sociaux-politiques sous la présidence de Bourguiba et de Ben Ali.
  • "Les passionnées du vicieux" ( عشيقات النذل)- Kamel Riahi (éditions Dar Saaki 2015): Le contexte du roman est ce que l'auteur appelle les déceptions, les fractures et l'absurdité qui ont suivi les soulèvements arabes ou "le printemps arabe". L'auteur tente de pénétrer dans l'interdit et de creuser en usant d'images choquantes et d'un style cynique, il ne hésite pas à utiliser des mots obscènes afin de refléter la colère des personnages et la réalité du monde dans lequel ils vivent.

Librairie "Milles Feuilles": A la librairie "Milles feuilles", le classement est effectué selon les catégories; roman ou essai.

Les romans:

  • "Le crime du comte Neville"- Amélie Nothomb (éditions Albin Michel, 2015): Le roman retrace la vie d'une jeune châtelaine en difficulté psychologique qui cherche à se faire assassiner par son père, pour aider ce dernier à réaliser sans préjudices la prédiction d'une voyante.
  • "La Nuit de feu"- Éric-Emmanuel Schmitt (éditions Albin Michel, 2015): Une autobiographie où l'auteur dévoile les questions philosophiques, spirituelles qui l'ont tourmentées. Schmitt décrit l'itinéraire d'un jeune athée qui devient croyant après un voyage au Sahara.
  • "L'aigle égyptien"- Gilbert Sinoué (éditions Tallandier 2015): L'auteur, né en Egypte, dessine le portrait de l'ancien président Égyptien Jamel Abdel Nasser, un homme d’État complexe, qui était idolâtré par ce qu'on nomme communément la rue arabe.
  • "Boussole"- Mathias Énard (éditions Actes Sud, 2015): Le roman se veut un pont entre l’Occident et l’Orient, entre hier et demain. L'auteur jongle entre ces deux rives, emportant à chaque fois les fascinations, les influences réciproques entre ces deux mondes.

Essais:

  • "Pourquoi lire les philosophes arabes"-Ali Benmakhlouf (éditions Albin Michel, 2015): Professeur de philosophie à l’université de Paris-Est, Ali Benmakhlouf fait découvrir les travaux des philosophes arabes médiévaux dans leur quête de la vérité et leur contribution dans la formation de la pensée contemporaine.
  • "Sidi Abû Sa'îd Al-Baji'"- Nelly Amri (éditions Contraste 2015) : L’auteure est historienne, professeur à la faculté des lettres et des humanités de la Manouba, spécialiste du soufisme. Elle retrace à travers cet essai la vie du maître soufi Sidi Abû Sa'îd Al-Baj. Elle explore les causes du culte autour de son mausolée.
  • "L'Islam n'est pas voile, il est culte" (Dernière édition: éditions carthaginoises, 2015) - Mohamed Talbi: L'islamologue Mohamed Talbi propose via cet essai une relecture du Coran et autres textes religieux. Une lecture contextualisée des versets et non pas littéraliste.

Librairie "El-Moez": A la librairie El-Moez, deux livres sont en tête du classement: "Talyani" de Chokri Mabkhout pour les livres d'auteurs Tunisiens et "Adultère" de Paolo Coelho pour les livres étrangers.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.