MAROC
07/10/2015 11h:55 CET | Actualisé 07/10/2015 12h:00 CET

Stade de Tanger: 4 millions de dirhams d'impayés pour l'eau et l'électricité

4 millions de dirhams pour les redevances d'eau et d'électricité du stade de Tanger
DR
4 millions de dirhams pour les redevances d'eau et d'électricité du stade de Tanger

CRISE - La Société nationale de réalisation et de gestion des stades (Sonarges), qui traverse une période difficile en raison d’importantes créances, a récemment adressé un courrier à la commune urbaine et au club de football de Tanger (l'Ittihad Riadhi de Tanger) les invitant à régler les arriérés des redevances de l’eau et de l’électricité du grand stade de Tanger qui s’élèvent à… 4 millions de dirhams, selon Le Matin.

Contacté par le quotidien, le président de l’IRT, Abdelhamid Aberchane, a indiqué que le problème allait être réglé incessamment. Pas sûr que cela puisse sauver la société qui gère les grands stades du Maroc, et qui croule sous les difficultés financières depuis sa création.

De 2012 à aujourd’hui, le montant global des impayés envers les fournisseurs oscille autour de 40 millions de dirhams, selon L’Économiste. Une situation qui compromet l’existence de cette société créée en 2010 par décret royal, sous le mandat de Moncef Belkhayat.

Pour tenter de sauver la société, un plan de redressement visant à ouvrir les stades de Tanger, Agadir et Marrakech aux manifestations culturelles et aux séminaires avait été déployé en 2013. Mais les résultats se font attendre.

LIRE AUSSI: