ALGÉRIE
07/10/2015 07h:39 CET | Actualisé 07/10/2015 08h:24 CET

Hydrocarbures: la production nationale sera portée à 195 millions TEP en 2015, hausse des exportations de 4.1%

DR

Plafonnée en 2012 à 187 millions de TEP, la production nationale des hydrocarbures sera portée à 195 millions de tonnes équivalent pétrole (TEP) cette année, permettant une hausse des exportations de gaz et de pétrole à 4.1%, a annoncé la présidence dans un communiqué, publié suite au Conseil des ministres, tenu mardi 06 octobre.

"Avant la fin de cette année, des rendements supplémentaires, de gaz et de pétrole, seront obtenus notamment au niveau des champs de Hassi Rmel, Hassi Messaoud, Berkine et El Merk, portant la production totale à 195 millions de TEP", explique le communiqué.

Une augmentation qui permet de hausser de 4.1% les exportations des hydrocarbures, avant la fin de cette année, selon les estimations du ministère de l'Energie, dirigé par Salah Khebri.

Cette "relance de la production" sera opérée "grâce à l'amélioration des taux de récupération des gisements, notamment ceux de Hassi Messaoud et de Hassi Rmel, et l'accélération de la mise en exploitation des gisements en cours de développement à Ahnet-Tidikelt, Tinhert, Timimoun et Reggane", explique le communiqué du Conseil des ministres.

Ces améliorations, mises en exploitation des gisements en cours de développement, la poursuite des forages et des découvertes de gisements devront ainsi porter la production des hydrocarbures à 224 millions de TEP, à l'horizon 2019.

Le Conseil des ministres a aussi accepté un décret présidentiel portant approbation de contrats de recherche et d'exploitation d'hydrocarbures. Il s'agit de 12 accords conclus entre l'Agence nationale pour la valorisation des hydrocarbures (Alnaft) et l'Entreprise publique Sonatrach pour la recherche et l'exploitation d'hydrocarbures sur 12 périmètres situés dans les wilayas d'Ouargla, Tamanrasset, Adrar, El Bayadh, Bechar et Illizi.

LIRE AUSSI: Pétrole: la hausse de la production ne changera rien face à la chute du baril (Preure)

En 2007, la production d'hydrocarbures avait atteint un pic de 233 millions de TEP avant de connaître une régression continue à 187 millions de TEP en 2012. Mais en 2013, cette production avait amorcé une légère hausse, selon le communiqué.

Selon la même source, les réserves d'hydrocarbures s'élèvent à 4.533 millions de TEP, soit 44% des réserves récupérables initiales, dont 1.387 millions de tonnes de pétrole et 2.745 milliards de mètres cubes de gaz naturel.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.


Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.