ALGÉRIE
06/10/2015 13h:53 CET | Actualisé 06/10/2015 13h:54 CET

Algérie: un prochain décret garantira la couverture sociale pour les diplômés à la recherche d'emploi

DR

Un projet de décret en cours d'élaboration garantira une couverture sociale aux diplômés pendant la période de recherche d'emploi, a annoncé lundi 6 octobre à Alger le directeur général de la sécurité sociale au ministère du Travail, Djaouad Bourkaib.

M. Bourkaib a ajouté que ce projet de décret qui porte sur la révision du dispositif des catégories particulières d'assurés sociaux prévoit également des mesures "spécifiques" pour les travailleurs saisonniers du secteur agricole et les sportifs professionnels.

Par ailleurs et dans le cadre de l'amélioration des prestations aux assurés sociaux, le même responsable a annoncé également l'élargissement du système tiers payant aux malades chroniques, à travers des conventions avec des médecins privés.

S'agissant du régime du système complémentaire de couverture sociale dans le cadre des réformes de la mutualité sociale, il a affirmé qu'il permettra de développer les prestations complémentaires et supplémentaires des mutuelles sociales dont les avantages seront intégrés dans le système "chifa" et qui entrera en vigueur à compter de janvier 2016.

Le directeur général de la sécurité sociale a rappelé que ces mutuelles sociales développeront le système de retraites complémentaires, ajoutant qu'une conférence nationale sur les mutuelles sociales se tiendra le 14 novembre prochain.

Concernant le volet médicament, il a indiqué qu'une réflexion est en cours pour définir une liste de médicaments essentiels qui répond aux besoins de la population et qui tient compte de l'intérêt de santé publique, de la production locale et le rapport coût et efficacité.

Il a affirmé que 60 % des dépenses de santé de la sécurité sociale concerne le remboursement des médicaments.

"Actuellement il y a 1.387 dénominations communes internationales (DCI) formes dosages correspondants à 5.100 marques de médicaments remboursables en Algérie, alors que dans certains pays développés une liste de médicament essentiels comprend 200 DCI correspondant à 1.000 marques de médicaments essentiels a été établie en 2015", selon M. Bourkaib.

Concernant la prévention des risques professionnels, il a indiqué que des conventions et accords ont été signés entre la Caisse nationale des assurances sociales (CNAS) et les instituts spécialisés relevant du secteur du travail pour développer des actions de sensibilisation et de formation afin de réduire ces risques.

Un nouveau projet de décret destiné aux travailleurs non-salariés (travailleurs exerçant pour leur propre compte) a été adopté récemment pour abroger celui de l'année 1985 pour adapter le système de cotisation, déclaration et l'amélioration de l'accessibilité aux prestations de ces travailleurs.

Par ailleurs, M. Bourkaib a rappelé l'ouverture l'année dernière de l'Ecole supérieure de la sécurité sociale aux étudiants algériens pour une formation supérieure d'excellence dans le domaine de la protection sociale, affirmant que cette école recevra cette année des étudiants du Maghreb et de l'Afrique.

Le directeur de la sécurité sociale a également indiqué que le système de la sécurité sociale poursuivra le développement des prestations de services électroniques à distance.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.


Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.