ALGÉRIE
04/10/2015 04h:02 CET | Actualisé 04/10/2015 13h:13 CET

L'USM Alger en finale de la ligue des champions africaine: une première qui enchante Soustara

joueurs usma

L'USMA Alger s'est qualifiée samedi soir pour la finale de la Ligue des champions africaine. Une première dans l'histoire du club qui se réalise à l'issue d'un match nul (0-0) face à l'équipe soudanaise d'Al-Hillal. L'équipe algérienne l'avait emporté au match aller, à Oumdourman au Soudan sur un score de 2-1, le match nul était suffisant pour aller en finale.

Même si la manière n'y était pas, les supporters et les dirigeants du club étaient enchanté de l'accession, enfin, de l'USMA à la finale de la Ligue des Champions après deux ratages en 1997 et 2003. Il reste à l'USMA de compléter l'exploit en remportant la finale qui l'opposera au vainqueur du match entre Al Merreikh du Soudan ou TP Mazembe (Congo). Les soudanais l'avaient emporté par 2-1 au match aller.

De Soustara à la Casbah et Bab El Oued, la galerie de l'USMA, colorée, bruyante, imaginative mais pacifique, n'a pas boudé son plaisir de voir enfin leur club à deux doigt d'un trophée qui fait défaut alors qu'il a été remporté par tous les grands clubs algériens.

Pour rappel, le MC Alger l'a emporté en 1976 contre le Hafia, la JSK en 1981 contre l'AS Vita Club et en 1990 contre le Nkana Red Devils. Dernier vainqueur en date, l'ES Sétif a remporte le titre en 2014 contre l'AS Vita Club.

Une qualification "historique"

L'USM Alger, club à fort ancrage populaire, va devoir transformer cette première en exploit. Le club, font remarquer les spécialistes du football, est celui qui fait le moins de remous. Du moins si on le compare à l'actualité de son rival mouloudéen qui prend régulièrement des accents de polémiques et de scandales.

L'USMA a concédé le nul alors qu'il a largement dominé la première mi-temps avec des occasions de but contrariées par l'excellent gardien de but du Hillal. En seconde mi-temps, les Algérois se sont repliés en défense laissant Mohamed Amine Aoudia bien esseulé.

Un choix qui a poussé le Hillal à jouer de manière plus offensive. Mais la partie perdra au fil des minutes de sa vivacité, le Hillal semblant concédé qu'il ne sera pas de la finale qu'il a perdue, de fait, au match aller, sur son terrain.

Il aurait aimé être de la partie ! Il aurait aimé surfer sur Bologhine ! S'il y a bien quelqu'un qui aurait aimé...

Posted by Youssef Zerarka on dimanche 4 octobre 2015

L'USMA jouera le match aller de le finale qui pourrait se dérouler au stade du 5 juillet le 30 octobre prochain sans s

les services de Mohamed Rabie Meftah et de l'attaquant malgache Carolus Andria pour cause de suspension. Les deux joueurs ont reçu leur 2ème carton jaune au cours de la rencontre d'hier.

"Ce n’était peut-être pas la rencontre que tout le monde espérait" mais cela reste une "qualification historique" a déclaré Hocine El Orfi en admettant que la prestation de l'équipe n'était pas des meilleures. "C’est normal, nous pensions à la qualification et pas au beau jeu. Nous avons atteint notre objectif, c’est la seule chose qu’on retiendra de la soirée."

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.


Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.