MAROC
04/10/2015 11h:02 CET | Actualisé 04/10/2015 11h:06 CET

Ces rappeurs marocains qui cartonnent à l'étranger

RAP - Ils sont d’origine marocaine et ont choisi le rap pour s’exprimer. Ils font des rimes et posent leur flow sur le beat. De Clivaringz, en passant par La Fouine et Dj Abdel, zoom sur ces Marocains qui marquent la culture rap au delà des frontières.

La Fouine - Laouini est dans la place

Rappeur de la banlieue ouest parisienne, Laouni Mouhid, alias La Fouine, s'est lancé dans le rap au début des années 2000. Inspiré par NTM, Snoop Dogg ou encore Kery James, ce rappeur qui a grandi à Trappes, sort son premier album "Bourré au son" en 2005, qui s'écoulera à quelques dizaines de milliers d'exemplaires. Le succès sera au rendez-vous en 2007 avec l’album "Aller-Retour" certifié "Disque d’or". Dans cet album, deux featurings deviendront des hits: "Reste en chien" avec Booba (avec lequel, il s'est depuis brouillé) et "Tombé pour elle" avec Amel Bent. Après cet opus à succès, les albums se succèdent: "Mes repères" sort en 2009, et sera également disque d’or, et l'année qui suit, "La Fouine vs Laouni" est certifié double disque de platine. Laouni enchaine les collaborations, notamment avec des rappeurs américains tels que T-Pain et Ace Hood. La fouine est sacré meilleur artiste français par le MTV EMA en 2011. Présent sur tous les fronts, le père d’une petite Fatima lance deux labels en 2014: Team BS et Banlieue Sale, crée sa marque de street wear Street Swagg en 2009, fait un crochet par la case télé en étant jury "Popstars" en 2013, et s'essaye au métier de chroniqueur dans l’émission quotidienne Touche pas à mon poste sur D8. La fouine, n’oublie pas ses origines marocaines et n’hésite pas à revenir souvent au pays, il y a d’ailleurs fait une tournée en 2013. Le rappeur aux plus de 6 millions de fans sur Facebook n’hésite pas à partager des photos de lui en train de servir le thé à la menthe et à déclarer son amour pour son pays d’origine.

Cut Killer - Dj Star

Anouar Hajoui A.K.A Cut Killer a été révélé à la radio sur Skyrock dans son émission "CutKiller Show" qu’il anime depuis plus de 15 ans. Cut Killer, dj incontournable en France a d'ailleurs joué dans le film "La Haine" en 1995. On reconnait son scratch dans les albums d’MC Solaar, IAM. Cut Killer. C'est aussi le dj préféré de la jet set: c'est par exemple lui le maître de cérémonie du mariage de Tony Parker et d’Eva Longoria. Ce dj d’origine marocaine est le premier a avoir importé le concept de mixtapes en Europe, alors qu’elles faisaient un tabac aux Etats-Unis.

French Montana - De Rabat au Bronx

Karim Kharbouch, l’ex petit copain de Kourtney Kardashian, est l’un des rappeurs en vogue aux Etats-Unis. Celui qui a vécu à Rabat jusqu’à l’âge de 13 ans s’est envolé pour New York avec ses parents et ses deux frères en 1996. Ce fan de Tupac, Snoop Dogg, le Wu Tang Clan ou encore Puff Daddy sort premier album "Exucse my French", en 2013, qui se place en tête des charts. Il collabore notamment avec Drake, Lil Wayne, Rick Ross ou encore Wiz Khalifa et Nicki Minaj. Il publie entre 2002 et 2010 des mix tapes dans la série "Cocaine City" en format DVD, en collaboration avec son ami Cokeboy. La touch Montana? Chaines en or, billets de dollars qui pleuvent et femmes plantureuses à chaque séquence.

Mister You - C’est Yougataga

Younes Latifi, plus connu sous le sobriquet de Mister You, est né à Paris. Originaire de Casablanca, Mister You a, comme certains de ses congénères, eu quelques démêlés avec la Justice: la police le traque pour trafic de stupéfiants, il est condamné à 5 ans de prison, mais le jeune rappeur ne souhaite pas se rendre et sort une mixtape "Arrête You si tu peux". Rapidement identifié, il est interpelé par les forces de l’ordre et incarcéré. Des faits d'armes qui lui vaudront le soutien de La Fouine, Nessbeal ou encore Seth Guecko. En 2010, alors qu’il est en semi-liberté, il enregistre son premier succès "MDR: Mec de rue" qui est certifié disque d’or en 2011. Son premier album officiel sortira la même année, sous le nom "Dans ma grotte". Il y raconte sa cavale et les années en prison. Vendu à plus de 100.000 exemplaires, cet album est certifié disque de platine. En février 2014, Mister You, sort son second album "Le prince". On y retrouve les tubes "J’voulais" et "Paré pour décoller". Il a récemment sorti son clip tourné au Maroc, "Marrakech Very Bad Trip" en collaboration avec Dj Abdel et Lartiste.

NessBeal - La salade, la salade…

Ce rappeur qui clash souvent Youssoupha ou Medine est né en 1978 à Boulogne-Billancourt dans le sud de Paris. C’est à partir de 1999 qu’il se lance dans le rap, enchainant les collaborations, notamment avec Booba sur ses deux premiers albums. Membre du groupe Lunatic pendant un temps, il démarre sa carrière solo en 2006 avec "La Mélodie de Briques". En 2010, il sort "NE2S" où l’on retrouve les titres à succès "A chaque jour suffit sa peine", "After" et "Ma grosse" en featuring avec Orelsan. Cet opus sera vendu à près de 30.000 copies. En 2013, il participe à la BO du film "La Marche" et se lance sur un dernier album en 2014. On y retrouvera des featurings avec Hayce Lemsi et Demi Portion.

Kamelanc’ - 9-4 représente

Kamel Jdayni Houari, originaire d’Oujda, se lance dans le rap dans années 90. Il formera avec Rohff le groupe T’1kiet. Certains duos des deux acolytes deviendront des classiques du rap francais: "Pump it up", "A quoi bon sert", "La hass". Kamel se fait aussi remarquer pour ses clash avec la Fouine avec qui il se réconciliera en 2011. Son premier album solo "Le charme en personne" sort en 2007. Vendu à près de 30.000 exemplaires, il sera marqué par des featurings avec Akhenaton et Shurik’n du groupe IAM ou encore avec Kery James. Après avoir quitté la scène rap en 2009 pour se consacrer au sport de combat (le pancrace), il revient un an plus tard en signant le label Karismatik. Dans ses clips on retrouve des références au Maroc: son titre "La route du bled" sorti en 2015 mélange des influences raï et rap.

Dj Abdel - Funk, Groove et Shows

Abdel Lamriq, que l’on connait sous le pseudo de Dj Abdel, est un casablancais originaire du quartier Bourgogne. Inspiré par la musique funk et disco, il rencontre le géant du mix, Cut Killer avec qui il fonde le label Double H Production. Dj Abdel que l’on retrouvait sur la station de radio française Fun Radio a notamment été le dj résident de la Star Academy ou encore du Jamel Comedy Club. Cette année, Dj Abdel sort sa compilation "Double Face 2015", où l’on retrouve "Marrakech Very bad trip" ou encore "Dj Abdel fait le moon walk". Le dj casablancais anime également les soirées nocturnes un peu partout en France et souvent à Marrakech au 555.

Farid Bang - Deutsh gangsta rap

Il nait à Melilla en 1986 puis s’installe à Dusseldorf en Allemagne. Farid Hamed El Abdellaoui se lance dans le rap à 19 ans. C’est en 2008 qu’il sort son premier album "Asphalt Massaka". Mais ce n’est qu’en 2010 qu’il connait le succès avec la sortie de son troisième opus, qui se positionne en 11ème place des ventes. En 2012, il collabore avec Kollegah et signe des titres comme Jung, brutal...

Fouradi - Ding dong!

Le duo de frères, Brahim et Mohamed, d’origine marocaine sont des stars du rap dans le pays de Badr Hari, aux Pays-Bas. La plupart de leurs clips postés sur Youtube sont visionnés des millions de fois. Leur single "1 ding" est leur premier succès. Il se place numéro 8 dans le top 100 aux Pays-Bas pendant 19 semaines.

La Caution - Un verre de thé à la menthe?

Ils ont grandi dans une petite ville de banlieue en Seine Saint Denis (93), non loin de Paris. Les deux frères, Hi-Tekk et Nikkfurie, originaires d’Oujda se font connaitre dans les années 2000 en faisant le show pendant la première partie lors de la tournée d’Assassin. Inspirés par leurs origines marocaines, les deux frères sortent le single "Thé à la menthe" qui sera la bande originale du film "Ocean’s Twelve". Leur premier album intitulé "Asphalte Hurlante" sort dans les bacs en 2001, puis en 2005. Leur opus "Peines de Maures/ Arc-en-ciel pour daltoniens" est un succès que le magazine spécialisé Les Inrocks salue. . En 2014, Ahmed Mazzouz, alias Nikkfurie, sort un album instrumental, "Ghost Company" qui reprend des musiques inédites composées entre 1996 et 2001.