ALGÉRIE
04/10/2015 12h:16 CET | Actualisé 04/10/2015 12h:16 CET

Marche du RCD: environ 20 000 personnes selon les organisateurs, 2000 selon la police, ont répondu à l'appel

Facebook

La marche à laquelle à appeler le RCD (Rassemeblement pour la Culture et la Démocratie) a été un succès. Des milliers de personnes, selon Liberté, on investi les rues de Tizi Ouzou samedi 3 octobre pour répondre à l'appel du parti.

Selon le même journal, environ 20 000 personnes selon les organisateurs et 2000 selon la police ont marché derrière des élus locaux du RCD, du campus Hasnaoua de l'université Mouloud Mammeri jusqu'à la trémie du centre ville. Ils ont dénoncé "l'annulation des projets structurants, le regain de violence des corps constitués dans la wilaya où les bavures se multiplient et le refus d’officialiser tamazight".

“Non à la violence meurtrière des corps constitués”, “Tamazight, pour elle nous vivons, pour elle nous mourrons”, “Libérez Nacereddine Hadjadj et ses codétenus”, “126 martyrs et pas un coupable” étaient quelques uns des slogans qu'on pouvait lire sur les banderoles affichées à l'occasion.

Les autorités "ont dépensé 800 milliards de dollars qui n’ont aucunement bénéficié à la région, et aujourd’hui que les caisses sont vides, ils nous disent qu’on doit partager la misère. Nous leur disons non !”, a estimé un élu du parti.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.


Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.