MAROC
04/10/2015 08h:03 CET | Actualisé 04/10/2015 08h:03 CET

Sept embarcations transportant plus de 180 clandestins interceptés dans le sud-est de l'Espagne

Près de 200 clandestins maghrébins et subsahariens interceptés dans le sud de l'Espagne
AFP Photo/Guardia Civil
Près de 200 clandestins maghrébins et subsahariens interceptés dans le sud de l'Espagne

IMMIGRATION - 188 candidats à l'immigration clandestine d'origines maghrébine et subsaharienne ont été interceptés dans la journée de samedi au large d'Almeria et Grenade (Sud-est de l'Espagne) alors qu'ils tentaient de gagner les côtes espagnoles à bord de sept embarcations de fortune, selon les services de secours espagnols.

Un premier groupe de 103 personnes, d'origine maghrébine, est arrivé dimanche à 00h46 heures locales au port de pêche d'Almeria parmi lesquels figurent deux mineurs de 10 et 12 ans, qui ont été interceptés samedi à bord de cinq embarcations de fortune sur la cote de cette province andalouse, indiquent des sources de la garde civile et de secours espagnols.

La première barque à bord de laquelle se trouvaient 19 personnes d'origine algérienne a été repérée à 16 milles nautique à l'Est de de Punta Polacra, selon les mêmes sources. Une autre embarcation transportant 25 maghrébins a été également localisée à 15 milles au nord-est de Garrucha et 27 autres clandestins, dont deux mineurs, ont été abordés alors qu'ils naviguaient à 12 milles à l'Est de Mesa Roldon, sur le littoral d'Almeria.

Les services de sauvetage maritime ont en outre abordé samedi soir deux autres embarcations dans les eaux d'Almeria avec à leur bord 32 personnes d'origine maghrébine.

Tous les immigrants ont été transférés au port d'Almeria, précisent les mêmes sources, ajoutant que les services de sauvetage ont intercepté une autre embarcation dans les eaux de la mer Alboran, en Méditerranée, avec à son bord 57 clandestins subsahariens parmi lesquels figuraient 10 femmes dont une enceinte et un bébé.

D'autre part, une barque transportant un groupe de 28 personnes d'origine subsaharienne a été repérée par un avion de l'Agence de surveillance des frontières extérieures de l'UE, à 54 milles de la côte de Grenade. Ces immigrants ont été transférés à bord de bateaux de sauvetage maritime vers le port de Motril à Grenade, où ils ont été remis à la police compétente pour besoin d'enquête, notent les mêmes sources, ajoutant que deux femmes enceintes ont été évacuées à l'hôpital pour recevoir les soins nécessaires.

Ces nouveaux arrivants s'ajoutent aux 81 autres clandestins interceptés au cours des 48 heures à bord de trois embarcations sur les côtes-sud de l'Espagne.

Les immigrants seront placés dans des centres d'internement des étrangers en situation irrégulières en prévision de leur rapatriement à leurs pays d'origine, en vertu de la loi de l'immigration en vigueur en Espagne.

LIRE AUSSI: