MAROC
03/10/2015 07h:15 CET | Actualisé 03/10/2015 07h:18 CET

L'ambassade de Suède au Maroc répond à Khalfi: "La Suède ne boycotte pas les produits ou les entreprises marocaines"

Margot Wallström, ministre suédoise des Affaires étrangères
Margot Wallström, ministre suédoise des Affaires étrangères

DIPLOMATIE - "La Suède ne boycotte pas les produits ou les entreprises marocaines", a écrit, vendredi 2 octobre, l'ambassade de Suède au Maroc sur son site internet.

Le communiqué fait suite à l'annonce fait par le porte-parole du gouvernement, Mustapha Khalfi, de boycotter les produits et sociétés suédoises si Stockholm ne revoit pas sa position concernant la reconnaissance de la République arabe sahraouie démocratique (RASD).

"La Suède boycotte les produits marocains issus des régions du sud du royaume, ainsi que tous les investisseurs étrangers qui investissent dans le Maroc. La Suède fait du lobbying auprès d’autres pays européens pour que ceux-ci reconnaissent la RASD", avait indiqué M. Khalfi.

"La Suède apprécie les solides relations commerciales entre nos deux pays et est partisane du libre-échange, désireuse de les approfondir davantage dans le cadre des négociations ALEAC entre l'UE et le Maroc", poursuit l'ambassade.

Dans une autre note d'information pour le public "concernant certaines informations circulant dans la presse marocaine", la Ministre suédoise des affaires étrangères, Margot Wallström, souligne que "la politique suédoise concernant le Sahara Occidental fait l’objet d’une analyse interne".

"Le gouvernement suédois ne souhaite pas anticiper sur les conclusions de cette analyse. Comme le Premier ministre a clarifié en mars 2015, la question d’une éventuelle reconnaissance n’est pas d’actualité", indique-t-elle.

LIRE AUSSI: