MAROC
03/10/2015 06h:13 CET

Election de la Chambre des conseillers: Les principaux partis de l'opposition arrivent en tête (INFOGRAPHIE)

Election: L'opposition domine la nouvelle Chambre des conseillers
MAP
Election: L'opposition domine la nouvelle Chambre des conseillers

POLITIQUE - Les principaux partis de l'opposition dominent la nouvelle configuration de la Chambre des conseillers, dont les élections se sont déroulées vendredi 2 octobre au soir, en remportant 55 sièges sur les 120 que compte la Chambre haute du parlement, contre 32 sièges pour les partis de la majorité.

Les résultats du Parti de l'Istiqlal (PI - 24 sièges) et du Parti Modernité et Authenticité (PAM - 23 sièges) ont été déterminants lors de ce scrutin indirect au profit de l'opposition qui a réussi ainsi à conserver sa place au sein de la Chambre des Conseillers, dont le nombre de sièges a été ramené à 120 selon les dispositions de la constitution de 2011 au lieu de 270 sièges. Les deux autres partis de l'opposition, l'Union Socialiste des Forces Populaires (USFP) et l'Union Constitutionnelle (UC), ont obtenu respectivement 5 et 3 sièges.

Du côté de la majorité gouvernementale, le Parti de la Justice et du Développement (PJD) a réalisé une progression notable en remportant 12 sièges, suivi du Mouvement Populaire (MP) avec 10 sièges, du Rassemblement National des Indépendants (RNI) avec 8 sièges et du Parti du Progrès et du socialisme (PPS) avec 2 sièges.

Le Mouvement démocratique et social (MDS) a remporté 3 sièges, le parti Al Ahd Addimocrati et le Parti de la réforme et du développement (PRD) 1 siège chacun et les sans appartenance politique ont obtenu 8 sièges.

S'agissant des représentants des salariés, l'Union marocaine du Travail (UMT) a remporté 6 sièges, la Confédération démocratique du travail (CDT) et l'Union nationale du travail au Maroc (UNTM) 4 sièges chacune, l'Union générale des travailleurs au Maroc (UGTM) 3 sièges, la Fédération démocratique du travail (FDT), l'organisation démocratique du travail (ODT) et le syndicat national démocratique (SND) 1 siège chacun, souligne la même source.

Une première lecture de ces résultats révèle que l'opposition est en passe de s'assurer logiquement la présidence de la haute chambre du parlement pour un deuxième mandat consécutif.

La composition de la chambre:

Les 120 membres de la Chambre des Conseillers sont répartis entre les collèges électoraux comme suit: 72 membres représentant les collectivités territoriales, élus au niveau des régions du royaume et 20 membres élus, dans chaque région, par un seul collège électoral composé de l'ensemble des élus des chambres professionnelles suivantes existant dans la région concernée (chambres d'agriculture, chambres de commerce, d'industrie et de services, chambres d'artisanat et chambres des pêches maritimes). 8 autres membres sont élus, dans chaque région, par un collège électoral composé des élus des organisations professionnelles des employeurs les plus représentatives et 20 membres sont élus, au niveau national, par un collège électoral composé des représentants des salariés.

591 candidatures déposées

Le ministre de l'Intérieur a indiqué, dans un communiqué vendredi soir, que les opérations de vote se sont déroulées dans des "conditions normales" et ont connu une participation "massive" des électeurs, avec un taux de participation de 89,79% pour les représentants des collectivités territoriales, des chambres professionnelles et des organisations professionnelles des employeurs, alors que l'élection des représentants des salariés a enregistré un taux de participation de 44,39%.

Un total de 591 candidatures ont été déposées au titre de ce scrutin indirect pour pourvoir les 120 sièges de la Chambre des conseillers, soit une moyenne de près de 6 candidatures pour chaque siège, dont 411 candidatures pour pourvoir 100 sièges réservés aux représentants des collectivités territoriales, des chambres professionnelles et des organisations professionnelles des employeurs, et 9 listes comportant 180 candidatures pour pourvoir les 20 sièges réservés au corps des représentants des salariés.

Le ministre de l'Intérieur a précisé que ces résultats restent provisoires en attendant leur validation par les commissions de recensement compétentes en vertu des dispositions juridiques en vigueur.

La chambre des conseillers a une fonction de contrôle de l'action du gouvernement et de mise en oeuvre des politiques publiques, notamment au niveau des collectivités territoriales.

LIRE AUSSI:Élections 2015: Dernière étape le 2 octobre à la Chambre des conseillers