MAROC
01/10/2015 12h:52 CET | Actualisé 01/10/2015 13h:06 CET

Pourquoi le Maroc est prêt à boycotter toutes les sociétés et produits suédois

Pourquoi le Maroc est prêt à boycotter toutes les sociétés et produits suédois
MAP
Pourquoi le Maroc est prêt à boycotter toutes les sociétés et produits suédois

DIPLOMATIE - Nouveau coup de théâtre après l’affaire du blocage d’IKEA au Maroc. Jeudi 1er octobre, le gouvernement marocain a annoncé qu’il pourrait "boycotter toutes les sociétés et produits suédois" pour protester contre la position suédoise jugée "agressive" au sujet du Sahara.

Interrogé par le HuffPost Maroc, le porte-parole du gouvernement Mustapha Khalfi explique les raisons de cette annonce, qui vont au-delà du projet de loi déposé par des députés suédois pour reconnaître la République arabe sahraouie démocratique (RASD).

"La Suède boycotte les produits marocains issus des régions du sud du royaume, ainsi que tous les investisseurs étrangers qui investissent dans le Maroc. La Suède fait du lobbying auprès d’autres pays européens pour que ceux-ci reconnaissent la RASD", indique le ministre qui annonce que "le Maroc n'hésitera pas à traiter la Suède de la même manière qu'elle le traite".

"Le Maroc, en réaction à cette politique hostile, agira en conséquence et pourrait même aller jusqu'au boycott de l'ensemble des produits suédois", affirme M. Khalfi, qui espère que la "Suède reviendra sur ses décisions afin de rétablir les liens entre les deux pays".

Pour rappel, la balance commerciale avec la Suède est déficitaire pour le Maroc. Selon les chiffres de l'Office des changes, les importations marocaines depuis la Suède s'élevaient à 3,55 milliards de dirhams en 2013, tandis que les exportations marocaines vers la Suède s'élevaient à 495,76 millions de dirhams la même année. Les échanges commerciaux entre les deux pays font donc ressortir un solde commercial déficitaire estimé à 3,05 milliards de dirhams.

LIRE AUSSI: