MAROC
01/10/2015 07h:00 CET | Actualisé 01/10/2015 08h:59 CET

Après le tour du monde à la nage, un Marocain rallie les 7 continents en 7 jours et autant de marathons

Un Marocain, 7 continents, 7 marathons, 7 jours
hassan baraka
Un Marocain, 7 continents, 7 marathons, 7 jours

AVENTURE - Après avoir fait le tour du monde à la nage, Hassan Baraka compte désormais rallier les continents en 7 étapes, 7 jours et autant de 7 marathons. Accompagné de dix autres marathoniens venus des quatre coins du monde pour le "World Marathon Challenge", ce diplômé d’un Master en gestion des institutions et des activités sportives représentera le Maroc lors de la course. De l’Amérique du Nord à l'Amérique du Sud, en passant par l’Antarctique, l’Afrique, l’Europe, l’Asie et l’Océanie, le natif de Tetouan repoussera ses limites pour parcourir 295 kilomètres du 26 janvier au 1er février 2016.

Sensible aux causes environnementales, ce jeune homme de 28 ans organise pendant ses expéditions des ateliers d’éco-école pour sensibiliser les enfants, notamment à la préservation de l'environnement marin. De nombreux séminaires sont en effet prévus durant le périple, notamment au Chili, en Australie ou encore au Maroc.

Hassan Baraka n’en finit pas d'enchainer les exploits sportifs. "En 2014, j'ai réalisé le "Moroccan Swim Around the World" (un tour du monde à travers le globe réalisé entre 2013-2014, ndlr), je me suis consacré un temps à des activités écologiques qui me tiennent à coeur, en partenariat avec la Fondation Mohammed VI de protection de l’environnement, avant de commencer les préparatifs pour le championnat du monde de Swim and Run, une discipline qui existe depuis une dizaine d’années, qui consiste à alterner courses à pied et à la nage".

Et l’athlète d’ajouter: "Aucun marocain n’a auparavant participé à cette compétition. Je me suis qualifié en Suisse lors d'une épreuve sur 55 km pour participer au championnat du monde en Suède le 7 septembre. La course s’étalant sur 75 km au total entre les îles de l’archipel Suédois. L’eau était entre 10 et 12 degrés. J'ai terminé la course au bout de 13 heures et 26 minutes. Cette course m’a permis de faire la transition entre la natation et la course à pieds."

Je me suis pas inscrit mais qualifier en juillet en suisse lors d'une épreuve qualificative sur 55km pour pouvoir avoir le privilège de faire le championnat du monde en suède sur 75km

Galerie photoLe périple de Hassan Baraka en Suède Voyez les images

LIRE AUSSI: