MAROC
01/10/2015 14h:18 CET | Actualisé 30/11/2015 11h:50 CET

Le Maroc accueille le 2e sommet des villes intelligentes

Le Maroc ouvre la voie aux "Smart cities"
DR
Le Maroc ouvre la voie aux "Smart cities"

URBANISME - L’annonce a été faite mercredi à Rabat par Nabil Benabdellah, ministre de l’Habitat et de la politique de la ville. Pour la deuxième année consécutive, le Maroc abritera le Sommet international des villes intelligentes en Afrique du nord, les 6 et 7 octobre à Skhirat.

Organisé sous le thème "Gouvernance, innovation numérique et société: quels défis pour une transition durable", ce rendez-vous sera l’occasion de débattre sur les moyens d’améliorer la qualité de vie en milieu urbain.

Principaux sujets débattus: les meilleures pratiques en gouvernance numérique, la dématérialisation: une pratique durable dans le contexte de numérisation des services publics, les outils de développement des collectivités locales visant à améliorer la compétitivité et à renforcer l'inclusion sociale, le numérique et la santé, et enfin l'optimisation de la gestion des ressources. L'enjeu est de taille: aujourd'hui, 60% de la population marocaine vit en ville. Dans une dizaine d’années, on en sera à 70%.

Le concept des "Smart cities" prend une place de plus en plus importante dans le débat marocain, au moment où le pays travaille sur plusieurs réformes majeures en matière d’urbanisme comme les énergies propres.

LIRE AUSSI:

Casablanca fête ses 100 ans d'urbanisme (PHOTOS)

Villes Intelligentes en Afrique du Nord: Le Maroc ouvre la voie