MAGHREB
01/10/2015 09h:12 CET | Actualisé 01/10/2015 14h:30 CET

Les États-Unis livreront à la Tunisie plusieurs équipements de guerre d'ici 2018

President Barack Obama shakes hands with Tunisian President Beji Caid Essebsi during their meeting in the Oval Office of the White House in Washington, Thursday, May 21, 2015. (AP Photo/Pablo Martinez Monsivais)
ASSOCIATED PRESS
President Barack Obama shakes hands with Tunisian President Beji Caid Essebsi during their meeting in the Oval Office of the White House in Washington, Thursday, May 21, 2015. (AP Photo/Pablo Martinez Monsivais)

Le département de la Défense américain a signé plusieurs contrats entre le 15 et le 25 septembre avec des sociétés privées dans le domaine de l'armement et de la défense ayant pour but la livraison d'armes à la Tunisie et à d'autres pays.

Le premier de ces contrats a été signé le 15 septembre entre le département de la Défense américain et la société Lockheed Martin pour un montant de 375.804.316 dollars. Il concerne la fabrication et la livraison à plusieurs pays, dont la Tunisie, de Missiles AGM-114K Hellfire II pour le 30 septembre 2017. Si le contrat n'indique pas le nombre exact de missiles qui seront livrés, il fait mention des pays qui en bénéficieront en plus de la Tunisie: l'Egypte, l'Irak, l'Indonésie et le Pakistan. En sachant que le prix unitaire d'un missile AGM-114K Hellfire II est de 65.000 dollars, cela représente 5780 missiles à livrer. Quelle proportion pour la Tunisie ? Le contrat ne le dit pas.

Le 16 septembre 2015, la société Northrop Grumman Systems a signé un contrat de 32.458.183 dollars avec le département de la Défense américaine afin d'effectuer des opérations de maintenance et de mise à niveau des avions F-5 appartenant à la Tunisie. Actuellement, la Tunisie dispose de 15 avions F-5 en service utilisés principalement pour le ratissage du Mont Châambi. Ces opérations de maintenance auront lieu entre la Floride et la Tunisie et devront s'achever le 30 décembre 2018.

avion f5

Le 23 septembre, Lockheed Martin a obtenu du Département de la Défense américaine un contrat de 27.398.365 dollars afin de mettre en place et de livrer à la Tunisie, au Qatar et au Pakistan au 31 mai 2018, l'assemblage électronique pour le lancement des missiles Hellfire II cité plus haut.

Le 25 septembre, deux contrats relatifs à la Tunisie ont été signés par le département de la Défense américaine. Le premier concerne la livraison de 62 véhicules de troupes blindés au profit de cinq pays de l'AFRICOM à savoir le Cameroun, l'Ouganda, la Somalie, l'Ethiopie et la Tunisie. Il s'agit probablement du Sherpa Carrier, seul véhicule de ce type actuellement produit par la société Mack Defense avec laquelle le contrat a été signé. Le contrat mentionne pas combien chaque pays recevra de véhicules, cependant on sait qu'ils seront livrés le 30 décembre 2016.

Le deuxième contrat concerne la livraison de 84 camions transporteurs "Family of Medium Tactical Vehicles" au Djibouti, à la Jordanie,au Kenya, à l'Ouganda, à l'Ethiopie et à la Tunisie. Le contrat ne fait pas mention du type exact de véhicule. La livraison est estimée pour le 28 février 2017.

Le 29 septembre 2015, lors du sommet pour "Contrer l'Etat Islamique et la violence extrémiste" tenue en parallèle de la 70ème session de l'Assemblée Générale des Nations-Unies, la Tunisie a rejoint les rangs de la coalition internationale contre l'Etat Islamique.

LIRE AUSSI:La Tunisie rejoint les rangs de la coalition internationale contre l'Etat Islamique, selon Barack Obama

La Tunisie recevra 28 véhicules de guerre de la part des Etats-Unis courant 2016

Les Etats-Unis accordent à la Tunisie le statut d'"allié majeur non membre de l'OTAN"

Les États-Unis veulent doubler leur aide sécuritaire à la Tunisie en 2016

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.