ALGÉRIE
01/10/2015 06h:08 CET | Actualisé 02/10/2015 02h:35 CET

Bousculade à Mina (Mecque): 61 hadjis algériens, toujours disparus, n'ont pas encore rejoint leurs lieux d'hébergement

AFP

Soixante et un (61) hadji algériens sont toujours portés disparus, n'ayant pas encore rejoint leurs lieux d'hébergement depuis la bousculade survenue jeudi 24 septembre à Mina (près de La Mecque), a indiqué mercredi 30 octobre le ministère des Affaires étrangères dans un communiqué.

"Il a été établi un bilan provisoire de 61 personnes qui n'ont pas encore rejoint leurs lieux d'hébergement habituel", indique la même source. Le ministère en a profité pour réitérer le bilan inchangé communiqué mardi 29 septembre, faisant état de 11 décès formellement identifiés et de 7 blessés parmi les pèlerins algériens.

LIRE AUSSI: Hadj: deux autres pèlerins algériens décèdent suite à la bousculade de Mina

Les familles des victimes seront informées par les canaux appropriés, rassure le communiqué.

Ce bilan a été établi à l'issue d'une réunion tenue à La Mecque autour du Consul général d'Algérie à Djeddah, et qui a regroupé les différents responsables de la baatha (mission) algérienne du hadj.

"La cellule de crise du ministère des Affaires étrangères en étroite coordination avec celle du ministère des Affaires religieuses et des Waqfs, continue à suivre l'évolution de la situation de nos hadji aux Lieux-saints. Le Consul général d'Algérie à Djeddah et l'ensemble des composantes de la Baatha (mission) algérienne demeurent aussi mobilisés pour recenser et identifier les victimes algériennes de la tragédie de Mina", a encore réitéré le MAE.

Au total 17 hadjis algériens sont décédés cette saison, dont 11 dans la bousculade survenue jeudi ayant fait 769 pèlerins morts et 934 blessés, selon le dernier bilan officiel.

Une cellule de crise a été installée au niveau du ministère des Affaires Etrangères suite à cette hécatombe. Le numéro pour la joindre est le 021.29.33.39.

LIRE AUSSI: La Mecque : deux jours après la tragédie, le pèlerinage s'achève

A LIRE EGALEMENT SUR LES BLOGS:Hécatombe de Mina : les lieux saints étaient sans serviteurs

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.


Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.