ALGÉRIE
30/09/2015 06h:55 CET | Actualisé 30/09/2015 07h:13 CET

El Eulma - De la haine de couple à l'infanticide: le petit Abderrahim a été égorgé par son père

Égorgé par son père dans une forêt:
dr
Égorgé par son père dans une forêt:

Le petit Abderrahim Grine, 2 ans et demi, dont le corps décomposé et déchiqueté a été découvert vendredi dernier à Djermane, à 7 km à l'est d'El Eulma, dans la wilaya de Sétif a été tué par son propre père en instance de divorce avec sa femme.

Selon les correspondants locaux des journaux, le père, sur lequel pesaient de très forts soupçons, a avoué avoir "égorgé" son fils et abandonné son corps dans la forêt par vengeance à l'égard de sa femme.

L'homme, indique Ennahar, a été emmené sur les lieux du crime pour une reconstitution où il aurait avoué avoir égorgé de "sang-froid" son fils avec un couteau. L'accusé a indiqué où il avait caché l'arme du crime.

L'affaire qui a suscité une vive émotion et un grand malaise à El Eulma : un père qui tue un enfant pour un différend avec sa mère est une situation qui choque particulièrement.

Selon les informations publiées dans les journaux, le couple, marié en 2011, a connu rapidement des difficultés, l'épouse ne supportant pas de vivre avec la famille de son époux.

Un scénario qui relève du "classique" des cas de divorces en Algérie qui heureusement ne se terminent pas de façon aussi sinistre. Le couple était en instance de divorce et devaient, normalement, assister à une séance de "conciliation" mais l'homme ne s'est pas présenté.

LIRE AUSSI :

Mila: une marche de solidarité avec la famille d'Anis, un enfant de 5 ans porté disparu

Le corps découvert près d'El Eulma n'est pas celui de l'enfant disparu à Mila

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.


Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.