MAROC
30/09/2015 10h:28 CET | Actualisé 30/09/2015 10h:33 CET

Bilan des résultats des 6 banques cotées à la Bourse de Casablanca

Bilan des résultats des 6 banques cotées à la Bourse de Casablanca
DR
Bilan des résultats des 6 banques cotées à la Bourse de Casablanca

BANQUES - En dépit d’un contexte peu porteur sur le marché domestique, les six banques cotées à la Bourse de Casablanca ont réalisé un résultat net cumulé de 5,1 milliard de dirhams au cours des six premiers mois, contre 5 milliards par rapport à la même période il y a un an.

Résultat net (en millions de dhs)

Si Attijariwafa bank, BMCE et BCP tirent vers le haut ce total, le CIH, le Crédit du Maroc et la BMCI ont enregistré des bénéfices en recul par rapport à l'an passé.

La Banque marocaine pour le commerce et l'industrie (BMCI), qui a ouvert le bal des publications des résultats semestriels du secteur bancaire, a vu ses bénéfices chuter de près de 14% à 221 millions de dirhams. Son produit net bancaire (l'équivalent du chiffre d'affaires), s’est lui, contracté de 1,2% à 1,6 milliard de dirhams. Semestre difficile donc pour la banque créée en 1943, aujourd'hui filiale de BNP Pariba.

Même topo pour le groupe Crédit Immobilier et Hôtelier (CIH), qui a entamé une refonte stratégique sous le signe de la "banque intelligente". Son bénéfice a en effet chuté de 28,8% pour s'établie à 190 millions de dirhams, bien que son produit net bancaire a augmenté de 2% (865 millions de dirhams).

Le Groupe Crédit du Maroc a pour sa part créé deux fois mois de richesse d'une année sur l'autre, avec une baisse de -53,3% de son résultat net (83,2 millions de dirhams). Son produit net bancaire s’est stabilisé à 1,06 milliard de dirhams.

Les trois plus grandes banques marocaines, Attijariwafa bank, BMCE et BCP, ont revanche vu leur bénéfice augmenter à des degrés différents au cours des six premiers mois, soutenues par leurs filiales africaines (hors Maroc).

Avec un résultat net de 2,3 milliards de dirhams, soit une légère hausse de 2,2% par rapport à la même période un an auparavant, le groupe dirigé par Mohammed El Kettani fait plus que résister à la conjoncture.

Le produit net bancaire se chiffre, lui, à 9,8 milliards de dirhams, soit au même niveau qu’il y a un an. Pour sa part, BMCE Bank a réalisé de bonnes performances et dépasse pour la première fois le milliard de dirhams de bénéfices en un semestre (1,1 milliards de dirhams), en hausse de 18%.

Son produit net bancaire s'est chiffré à 5,9 milliards de dirhams, en progression de 6% en un an. Enfin, la Banque centrale populaire (BCP) a amélioré ses résultats financiers, avec un résultat net de 1,2 milliard de dirhams, en hausse de 9,3 %, et un produit net bancaire de 7,7 milliards de dirhams (+ 3,4%).

Produit net bancaire (en millions de dhs)

A noter que la Société Générale Maroc, filiale du groupe Société Générale, est l'unique grande banque marocaine privée non cotée à la Bourse de Casablanca.

LIRE AUSSI: