ALGÉRIE
30/09/2015 13h:57 CET | Actualisé 30/09/2015 14h:28 CET

Mahmoud Abbas annonce à l'ONU le retrait des Palestiniens des accords d'Oslo

AFP

Les Palestiniens se retirent des accords d'Oslo en réponse à l'occupation israélienne a annoncé mercredi le président de l'Autorité palestinienne Mahmoud Abbas devant l'Assemblée générale de l'ONU. La partie palestinienne ne peut continuer à être engagée par les accords signés par Israël et appelant cette dernière à assumer sa responsabilité de force d'occupation.

" Des lors qu'il persiste à ne pas les respecter et refuse d'arrêter la colonisation et de libérer la 4ème vague de prisoonniers, Israël doit assumer toutes les responsabilités en tant que force d'occupation. Le statu-quo ne peut continuer" a-t-il indiqué.

Le président palestinien avait déjà indiqué qu'il lancera une "bombe" au cours de l'Assemblée générale de l'ONU. Il restera à préciser si ce retrait des accords d'Oslo impliquera l'arrêt de la coopération sécuritaire avec Israël comme le réclament plusieurs organisations palestiniennes dont le Hamas.

"La Palestine, qui est un Etat observateur non membre des Nations Unies, mérite d'être reconnue comme un Etat à part entière", a déclaré M. Abbas, évoquant "les énormes sacrifices" consentis par le peuple palestinien et leur "patience au cours de toutes ces années de souffrance et d'exil".

Ceux qui disent qu'ils sont pour l'option des deux Etats doivent reconnaître les deux Etats et non pas un seul, a-t-il ajouté. Le président palestinien a ajouté qu'il est inutile de continuer à perdre du temps pour des "négociations pour les négociations"
.

Ce qu'il faut, a-t-il poursuivi, une couverture internationale qui supervise la fin de l'occupation en conformité avec la légitimité internationale. Abbas a réclamé une protection internationale au peuple palestinien conformément au droit humanitaire international.

Mahmoud Abbas a évoqué la situation de la mosquée al-Aqsa et les atteintes qu'elle subit quotidiennement en évoquant des plans visant à la diviser. Il a également dénoncé les crimes de colons commis par des "bandes connues d'organisations terroristes" contre le peuple palestinien et ses biens.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.


Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.