MAGHREB
29/09/2015 13h:08 CET

Tunisie: Baisse de 48% des arrivées en provenance d'Europe depuis janvier

Lounge chairs and numerous flowers laid out at the scene of the attack in Sousse, Tunisia, Sunday, June 28, 2015. The Friday attack on tourists at a beach is expected to be a huge blow to Tunisia's tourism sector, which made up nearly 15 percent of the country's gross domestic product in 2014. (AP Photo/Abdeljalil Bounhar)
ASSOCIATED PRESS
Lounge chairs and numerous flowers laid out at the scene of the attack in Sousse, Tunisia, Sunday, June 28, 2015. The Friday attack on tourists at a beach is expected to be a huge blow to Tunisia's tourism sector, which made up nearly 15 percent of the country's gross domestic product in 2014. (AP Photo/Abdeljalil Bounhar)

La Tunisie, touchée par deux attentats en mars et juin, a connu une baisse de 48% du nombre d'entrées sur son territoire en provenance d'Europe depuis janvier, a indiqué à l'AFP la ministre du Tourisme du pays lors d'un salon à Paris.

"Il y a une baisse importante au niveau des chiffres, 25% en moyenne, et une baisse de 48% s'agissant de l'Europe pour la période du 1er janvier au 31 août", a détaillé Selma Elloumi Rekik, ministre du Tourisme et de l'Artisanat de Tunisie, lors du salon professionnel du tourisme IFTM Top Résa.

"C'est une situation conjoncturelle, et nous avons pris les mesures sécuritaires nécessaires pour sécuriser les accès du pays, les aéroports, les zones touristiques. La Tunisie est dans une phase où elle se démocratise, et cela ne plaît pas à tout le monde", a-t-elle ajouté, en référence aux attentats revendiqués par l'organisation Etat islamique à Tunis en mars (21 étrangers et un policier tués) et Sousse en juin (38 touristes tués).

"Ca s'est passé avant nous en France et au Danemark. Mais on est plus fragiles, et le tourisme très influencé par la violence. En Tunisie, les victimes ce sont les peuples, et je fais appel à la solidarité internationale", a souligné la ministre.

Mardi également, le Syndicat des tour-opérateurs français (Seto) a indiqué que cet été (entre le 1er mai et le 31 août) la destination Tunisie a enregistré une baisse de 55% des "voyages à forfait" (vol + séjour) opérés par ses membres.

Il y a "un potentiel de redémarrage très fort, on peut passer de très bonnes vacances compte tenu des dispositifs qui ont été mis en place" par les autorités, a affirmé mardi le président du Seto, René-Marc Chikli, lors d'un point presse.

La semaine dernière, le Syndicat national des agences de voyage (Snav) avait de son côté indiqué que selon ses données, en cumulé depuis janvier jusqu'à fin août, les départs vers la Tunisie avaient enregistré une baisse de 40% en nombre de passagers, et de 43% en volume d'affaires.

Ces derniers jours, en raison de la baisse de fréquentation touristique dans le pays, le Club Med a annoncé qu'il fermait pour l'hiver son village tunisien de Djerba, tandis que le voyagiste français Marmara a prévenu que ses deux hôtels-clubs tunisiens ne seraient pas proposés dans son catalogue cet hiver.

LIRE AUSSI:

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.