MAROC
28/09/2015 11h:39 CET | Actualisé 09/10/2015 15h:50 CET

Une télé-réalité italienne tournée au Maroc pour promouvoir le royaume comme destination touristique

La télé-réalité, nouvelle vitrine touristique pour le Maroc?
dr
La télé-réalité, nouvelle vitrine touristique pour le Maroc?

TÉLÉ-RÉALITÉ - L’émission "Matrimonia a prima vista", adaptation italienne du programme de télé-réalité "Married at First Sight" sera tournée au Maroc.

Le concept de l’émission qui sera diffusée en janvier 2016? Organiser le mariage de deux personnes qui ne se connaissent pas avant le jour même de la cérémonie Si l'idée rappelle les mariages traditionnels marocains, pratiqués autrefois, cette expérience est encadrée par un groupe d’experts, dont un sociologue, un psychologue et un conseiller spirituel afin d’optimiser les chances de réussite des couples.

L’épisode mettant le royaume à l’honneur durera 45 minutes et suivra le couple de mariés lors de leur lune de miel. Les deux tourtereaux iront à la découverte des "monuments, les sites historiques et lieux emblématiques de Taghazout, Marrakech et Ouarzazate", révèle l’Office national marocain du tourisme (ONMT).

"Notre stratégie déployée sur nos marchés prioritaires visant à augmenter la présence de la destination Maroc auprès du grand public", commente Abderrafia Zouitene, directeur de l’ONMT. Pour lui, cette émission diffusée en prime-time, qui enregistre près d’un million de spectateurs représente une véritable vitrine pour le royaume et ses sites touristiques. Il aura fallu plusieurs réunions avec SKY1, la chaine italienne diffusant se programme, pour les convaincre "à délocaliser, pour la première fois, le tournage de l’émission de télé-réalité".

Même s’il squatte plusieurs classements mondiaux des destinations touristiques, le tourisme au Maroc est en berne. Au premier semestre 2015, les arrivées des touristes ont ainsi reculé de 2,9% au Maroc par rapport à l'année précédente. Du côté des tours-opérateurs français, une baisse de 30% des réservations à destination du royaume a été enregistrée après janvier 2015.

Une situation alarmante pour l’ONMT qui multiplie les initiatives pour booster le secteur. En juillet 2015 déjà, une délégation de responsables du tourisme a rencontré à Paris plusieurs acteurs français afin de promouvoir le Maroc comme destination incontournable en Afrique du nord. Le même mois, les touristes européens encadrés par un tour-opérateur avaient la possibilité de fouler le territoire marocain, uniquement munis de leur carte d’identité.

LIRE AUSSI: