ALGÉRIE
27/09/2015 07h:14 CET | Actualisé 27/09/2015 13h:25 CET

La Mecque: l'ayatollah Khamenei exige des "excuses" de Ryad

AFP

Le guide suprême iranien, l'ayatollah Ali Khamenei, a demandé dimanche à l'Arabie Saoudite de présenter des "excuses" après le drame de la Mecque qui a fait des centaines de morts jeudi, dont au moins 140 Iraniens selon un dernier bilan publié à Téhéran.

"Les dirigeants saoudiens, au lieu de renvoyer la balle, devraient présenter des excuses à la communauté islamique et aux familles endeuillées, accepter leur responsabilité dans ce terrible accident et remplir leurs obligations", a déclaré le numéro un iranien, dans des déclarations rapportées par l'agence de presse officielle Irna.

De son coté, le président iranien Hassan Rohani a appelé samedi à une enquête sur la bousculade tragique jeudi à Mina, près de la Mecque, au cours de laquelle au moins 769 personnes sont mortes, dont plus de 130 Iraniens, lors d'une allocution à l'ONU.

Prenant la parole à l'occasion du sommet pour le développement et le climat des Nations unies à New York, M. Rohani a exprimé "ses regrets à propos de cet incident déchirant".

Le dirigeant iranien a mis l'accent "sur la nécessité de s'occuper rapidement des blessés et de mener une enquête sur les causes de cet incident, et d'autres incidents similaires cette année", survenus à l'occasion du pèlerinage du hajj.

Ces déclarations interviennent alors que les relations entre Iran et Arabie saoudite sont déjà particulièrement tendues, notamment en raison du conflit au Yémen.

Les conflits au Yémen et en Syrie seront au menu des discussions lors de l'Assemblée générale des Nations unies à partir de lundi, juste après le sommet sur le climat.

M. Rohani s'est aussi prononcé contre les extrémismes violents, qui tuent les aspirations à combattre la pauvreté et les initiatives pour lutter contre le réchauffement climatique au Moyen-Orient.

"Des groupes terroristes anéantissent les objectifs de développement durable", a dit M. Rohani au lendemain de l'adoption des 17 objectifs de développement de l'ONU.

M. Rohani effectue sa première visite aux Etats-Unis depuis la conclusion de l'accord sur le nucléaire iranien mi-juillet. Toutefois, il n'est pas prévu qu'il rencontre le président américain Barack Obama en marge de l'Assemblée générale de l'ONU.

Il doit s'entretenir avec le président français François Hollande dimanche et prendra la parole devant l'Assemblée générale de l'ONU lundi, après Barack Obama et le président russe Vladimir Poutine.

Plus tôt dans la journée de samedi, l'Iran avait déjà dénoncé le manque de coopération de l'Arabie saoudite après la tragédie de jeudi qui a fait 769 morts et 934 blessés, selon un dernier bilan. Parmi les victimes, au moins 136 Iraniens sont morts et 344 autres sont toujours portés disparus.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.


Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.