ALGÉRIE
26/09/2015 08h:48 CET | Actualisé 26/09/2015 08h:48 CET

"Fifagate": Manuels Valls au secours de Platini déjà accusé par Maradona d'avoir "appris à voler" avec Blatter

AFP

Michel Platini, l'icone du football français, président de la Fédération Européenne de football (UEFA) et candidat présumé à la succession de Joseph Blatter, est dans l'oeil du cyclone.

Soupçonné par la justice suisse d'avoir perçu 2 millions de francs suisses (1,8 millions d'euros) de la part du président de la FIFA, Joseph Blatter, Michel Platin a reçu rapidement le soutien du Premier ministre français Manuel Valls qui a déclaré lui faire "entièrement confiance".

Dans une déclaration à France Info, le Premier ministre français a estimé qu'il revenait à la justice de "faire son travail". Mais, a-t-il ajouté,"nous avons, nous, la chance d'avoir Michel Platini, qui a été un grand sportif, qui est un grand dirigeant sportif à la tête de l'UEFA et moi je lui fais entièrement confiance".

LIRE AUSSI: Fifa : Blatter et Platini en plein tremblement de terre judiciaire

Sur RMC, le chef du gouvernement français a réitéré son soutien au candidat français à la présidence de la Fifa. "Il a toutes les qualités pour diriger. Je ne peux pas faire plus de commentaires, sinon d’apporter mon soutien et mon amitié à Michel Platini".

Le secrétaire d'Etat français au sport, Thierry Braillard, a affirmé croire à la " sincérité, à l’honnêteté, à la détermination de Michel Platini. Restons zen. Il sera le plus à même de rénover en profondeur cette institution, pour qu’on ne parle plus de fric mais de football".

"Il saura se défendre, j'en suis convaincu", a aussi assuré Patrick Kanner, ministre français de la Ville, de la Jeunesse et des Sports.

La presse française, elle, oscille entre inquiétude pour l'image de "l'icône" et espoir qu'il réagisse de manière offensive. Le Parisien Libéré parle de "première charge violente" que Platini devra "porter comme un fardeau lors des prochains mois".

Le Parisien s'attend à ce que les dernières révélations de la justice suisse va contraindre le candidat Platini "à sortir du silence auquel il s'était astreint pour ne pas fournir de carburant à ses adversaires."

Certes, note un commentateur, la FIFA était corrompue à tous les étages» avance Jean-Marie Montali (Le Parisien/Aujourd'hui en France). «Mais Platini, c'est autre chose. C'est une légende, notre icône», rappelle-t-il se demandant si l'affaire lui «sera fatale».

"Blatter n'a pu qu'apprendre à voler à Platini"

L’ancien attaquant international brésilien Romario a estimé que Sepp Blatter et Michel Platini étaient "de la même école". Celle de "malhonnêtes et de gens qui peuvent influer sur le monde du football".

Le Figaro, qui note que la Fifa n'est plus qu'un champs de ruines, pense - et il n'est pas le seul - que Blatter veut "entraîner Platini dans sa chute".

L'affaire en tout cas tombe mal pour Platini déjà accusé par ses adversaires d'être partie prenante de la gestion de Sepp Blatter. A l'image de Diego Maradona, qui a déclaré le 14 septembre dernier que "Blatter n'a pu qu'apprendre à voler à Platini".

"Mais moi je ne suis pas un voleur. Blatter a fait beaucoup de mal au foot et avec Platini ils ont créé une comédie. Ils font semblant d'être séparés, un à la Fifa et l'autre à l'UEFA, alors qu'en fait ils ont toujours été l'un à côté de l'autre", a ajouté Maradona. "Et Blatter n'a pu qu'apprendre à voler à Platini", a-t-il conclu.

Maradona qui soutient la candidature du prince Ali de Jordanie espère un poste de vice-président.

Le prince Ali de Jordanie, pourtant soutenu par Platini lors du premier tour des dernières élections l’ayant opposé à Sepp Blatter, a estimé que l’ancien international français "n'est pas bon pour la FIFA. Les fans de foot et les joueurs méritent mieux. La FIFA est empêtrée dans le scandale (...) La culture des arrangements en coulisses, en sous-main, doit prendre fin", estime-t-il.

LIRE AUSSI:

Fifa : du Qatar au "Fifagate", cinq ans de crises

Prince Ali: qui est ce Jordanien, seul rival de Joseph Blatter pour l'élection à la présidence de la Fifa

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.


Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.