ALGÉRIE
26/09/2015 10h:39 CET | Actualisé 26/09/2015 11h:04 CET

Sept Algériens décédés dans la tragédie de Mina, selon un nouveau bilan officiel

Un hajj 2015 particulièrement tragique
ASSOCIATED PRESS
Un hajj 2015 particulièrement tragique

Sept Algériens sont morts et seize autre blessés dans la terrible tragédie de jeudi à Mina (La Mecque) selon un dernier bilan du ministère algérien des Affaires étrangères rendu public samedi.

Le communiqué du ministère des affaires étrangères indiqué que trois nouveaux décès d’Algériens ont été enregistrés ce qui porte le nombre de morts algériens à sept (7), indique samedi un communiqué du ministère des Affaires étrangères. Le dernier bilan officiel saoudien de l'incident tragique de Mina est de 769 morts.

Ouled Abdelkader Lakhdar, Chena Afrou Kada (originaire de la wilaya de Tamanrasset) et de Mourad Rebiha épouse Boudjlis (originaire de la wilaya de Sétif) sont les nouveaux noms qui s’ajoutent à la liste de 4 morts rendue publique vendredi.

LIRE AUSSI : La Mecque: les pèlerins achèvent le hajj, tragiquement endeuillé

Il s’agissait de quatre femmes : Betta Zohra, âgée de 70 ans, originaire de Batna, Taghlabet Messaouda, 65 ans, originaire de la wilaya de Batna, Berkane Djamila, 55 ans, originaire de Skikda et Benkenyou Saliha, 60 ans, originaire de Skikda. Sur les sept victimes algériennes de la tragédie de Mina officiellement recensées cinq sont des femmes.

Des familles de disparus dans l'angoisse

Le ministère des affaires étrangères a également publié une première liste de douze blessés. Trois de ces blessés n’ont pas encore été identifiés.

Les neuf autres blessés sont Amara Benahmed (originaire de la wilaya de Naama), Cherchali Hamiti (âgé de 48 ans), Haidoun Mohamed Cherif (62 ans - Tizi Ouzou), Dib Saida (membre équipe médicale), Si Ammar Abdelmadjid, Rezki Ahmed (originaire de la wilaya de Naama), Ziad Hocine, Rezig Brahim et Lakhdar Smail.

Les équipes sur place continuent leurs efforts pour localiser et identifier l'ensemble des victimes algériennes, affirme le ministère des affaires étrangères.

"La cellule de crise installée au ministère des Affaires étrangères en coordination avec celle du ministère des Affaires religieuses et des Waqfs continue de suivre l'évolution de la situation de nos pèlerins aux Lieux Saints, en liaison permanente avec le Consul général à Djeddah, l'équipe médicale et l'ensemble des structures de la Baatha", conclut le ministère.

Plusieurs familles en Algérie ont indiqué être sans contact avec des parents qui se trouvaient à la Mecque depuis le terrible accident de Mina. Une dizaine d'Algériens au moins sont comptabilisés parmi les disparus. Ils pourraient être plus nombreux.

Sur la page Facebook de Chorouk TV, les familles de 4 familles de Sougheur et 2 autres de Ain Karmasse disent être sans contact avec les leurs.

Echorouk News TV | #الجزائر | مراسلنا من #تيارت: عائلات 4 حجاج من السوقر و2 من عين كرمس تعلن عن انقطاع الاتصال مع ذويها منذ أول أيام العيد وتطالب بتوضيحات من البعثة.

Posted by Echorouk News TV on samedi 26 septembre 2015

En Algérie, des familles angoissées espèrent que pire n'est pas arrivé à leurs parents. Ils espèrent qu'ils soient parmi les personnes blessées qui ont été évacuées vers les structures hospitalières de Djeddah et de Taef.

Galerie photoMecca's Transformation Over The Decades Voyez les images

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.


Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.