ALGÉRIE
25/09/2015 08h:32 CET

Football: en cas de sécession de la Catalogne, Le Barça et d'autres clubs seront contrains de quitter la Liga BBVA

In this Wednesday, Sept. 23, 2015 photo,  a pro independence supporter attends a rally of "Junts pel Si" or "Together for YES" in Barcelona, Spain. Catalans vote Sunday in regional parliamentary elections that the breakaway camp hopes will give them a mandate to put their region on a path toward independence _ a goal the Madrid central government says would be illegal.  (AP Photo/Emilio Morenatti)
ASSOCIATED PRESS
In this Wednesday, Sept. 23, 2015 photo, a pro independence supporter attends a rally of "Junts pel Si" or "Together for YES" in Barcelona, Spain. Catalans vote Sunday in regional parliamentary elections that the breakaway camp hopes will give them a mandate to put their region on a path toward independence _ a goal the Madrid central government says would be illegal. (AP Photo/Emilio Morenatti)

Le FC Barcelone et les clubs catalans pourraient ne plus jouer en Liga BBVA, en cas de sécession de la Catalogne lors du référendum de ce dimanche 27 septembre. Le président de la Liga espagnole a mis en garde les clubs concernés au micro de la télévision publique TVE, expliquant que la législation ne permet pas aux clubs d'Etats étrangers d'évoluer en Liga BBVA.

"La Loi du sport est très claire: les seuls compétiteurs non-espagnols qui puissent jouer dans le championnat espagnol sont les clubs andorrans", a affirmé Tebas.

"S'il n'y a pas de négociation bilatérale, il est impossible que (les clubs catalans) puissent jouer en Liga. (...) Ce serait une Liga sans les équipes catalanes, mais pas seulement en football, en Liga ACB (basket), en Liga Asobal (handball). Les équipes catalanes ne pourraient disputer aucune compétition en Espagne, du moins dans ce qui resterait de l'Espagne", a-t-il expliqué.

Outre les Blaugranas, club omnisports justement, de nombreux autres équipes catalanes peuvent être "éjectées" de la Liga, en l'occurrence l’Espanyol Barcelone (Première division), Gérone, Llagostera ou le Gimnastic Tarragone (2e division).

Une sécession qui semble déranger les dirigeants des Blaugranas, notamment le président Josep Maria Bartomeu, qui a affirmé que le club "ne voulait pas faire de politique et refuse de prendre part à cette campagne" indépendantiste.

Plus 5 millions de catalans sont appelés à élire ce dimanche leurs députés au Parlement dans le cadre des élections régionales. Celles-ci prennent ainsi la forme d'un référendum d'indépendance par les partis séparatistes catalans.

LIRE AUSSI: Catalogne: doutes croissants sur la viabilité du réferendum sur l'independance

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.


Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.