ALGÉRIE
24/09/2015 07h:28 CET | Actualisé 24/09/2015 15h:52 CET

Catastrophe majeure à la Mecque: 717 morts, plus de 800 blessés à Mina (Mise à jour)

Une catastrophe majeure à Mina
ASSOCIATED PRESS
Une catastrophe majeure à Mina

150, 220, 250, 310... 717... Le bilan des victimes de la bousculade de Mina ce jeudi 24 septembre au moment du rituel de la lapidation de Satan n'a cessé de s'alourdir au fil des minutes. La dernière mise à jour de la défense civile saoudienne fait état de 717 morts et 805 blessés.

C'est l'une des pires catastrophes en un quart de siècle au cours du pèlerinage à la Mecque, le plus grand rassemblement du monde dans un espace réduit et dans un temps déterminé.

Le pèlerinage de 2015, déjà endeuillé le 11 septembre dernier par la chute d'une grande grue sur le Masjid Al-Haram à la Mecque faisant 109 personnes, est en passe d'être l'un des plus meurtriers de l'histoire.

Cela ne manquera pas de soulever dans le monde musulman des questions sur la responsabilité des autorités saoudiennes sur un pèlerinage au bilan humain terrible.

Le rituel de la lapidation de Satan, appelé " (Ramy al-jamarat), consiste à lancer des pierres à trois endroits précis. Il a toujours constitué un des moments les plus risqués du pèlerinage et une hantise des services de sécurité. En janvier 2006, 364 pèlerins ont été tués dans une bousculade au moment du rituel.

La protection civile saoudienne a indiqué sur son compte twitter que l'état d'urgence absolu a été décrété au sein de ses unités pour accueillir et secourir les blessés. L'hôpital de Mina Al-Jasr continue de recevoir des personnes souffrant de troubles respiratoires et de coups de soleil.

Témoignages

On ne connait pas encore les circonstances de cette terrible tragédie mais les premiers témoignages confirment qu’on est dans un scénario classique, un arrêt subit du flux suivi par une poussée de ceux qui arrivent derrière provoquant ainsi une bousculade meurtrière

Un hadj, nommé Mohamed, cité par le HuffPost Arabi raconte : "Alors que nous marchions vers les Jamarat, j'ai été surpris par l'arrêt subi de la circulation des personnes de manière étrange et inexpliquée.

LIRE AUSSI : La Mecque: des images montrent le début de la bousculade de Mina (VIDÉO)

Quelques minutes après des vagues de pèlerins sont arrivés derrière et il y a eu une grande bousculade. Les femmes hurlaient, les personnes âgées sont tombées... La situation a duré jusqu'à l'intervention des services de secours pour nous sauver".

Hadj Mohamed a été victime de blessures qualifiées de "moyennes". Une égyptienne raconte qu'elle était assise sur la "rue des arabes" (Chara3 al-Arab où se trouvent le lieu de la lapidation de Satan) pour prendre un peu de repos. " Les pèlerins se sont arrêtés quand ils sont arrivés à ma hauteur. Puis ils ont été suivis par une nouvelle vague de pèlerins qui a provoqué la bousculade. Les Hajji sont tombés les uns sur les autres".

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.


Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.