ALGÉRIE
24/09/2015 14h:24 CET | Actualisé 25/09/2015 09h:42 CET

Bousculade à Mina (La Mecque): décès de trois hadjis algériens

Emergency services attend to victims crushed in a crowd in Mina, Saudi Arabia during the annual hajj pilgrimage on Thursday, Sept. 24, 2015. Hundreds were killed and injured, Saudi authorities said. The crush happened in Mina, a large valley about five kilometers (three miles) from the holy city of Mecca that has been the site of hajj stampedes in years past. (AP Photo)
ASSOCIATED PRESS
Emergency services attend to victims crushed in a crowd in Mina, Saudi Arabia during the annual hajj pilgrimage on Thursday, Sept. 24, 2015. Hundreds were killed and injured, Saudi authorities said. The crush happened in Mina, a large valley about five kilometers (three miles) from the holy city of Mecca that has been the site of hajj stampedes in years past. (AP Photo)

Trois hadjis algériens (un homme et deux femmes, originaires de Batna) sont décédés dans la bousculade de pèlerins survenue jeudi à Mina (près de La Mecque), a appris l'Agence de presse Algérienne (APS) auprès du porte-parole du ministère des Affaires étrangères, Abdelaziz Ben Ali Chérif.

Selon des télévisions privées ils seraient tous les trois originaires de la wilaya de Batna.

Six autres Algériens, dont une femme, ont été "légèrement" blessés dans la bousculade à Mina, a précisé la même source.

Cet incident a fait, selon un dernier bilan, 717 morts et plus de 800 blessés parmi les pèlerins.

Une cellule de crise a été installée au niveau du MAE pour "travailler en étroite collaboration avec celle instituée par le ministère des Affaires religieuses et des Wakfs pour le suivi de l'évolution de la situation", avait précisé un communiqué du ministère.

La mission algérienne est "pleinement mobilisée" et travaille sous le contrôle du ministre des Affaires religieuses et des Wakfs, Mohamed Aissa, qui se trouve sur place et en coordination avec le consul général d'Algérie à Djeddah, Abdelkader Kacimi El Hassani, et l'équipe médicale afin d'identifier les ressortissants algériens qui seraient touchés par ce drame, avait ajouté le ministère.

LIRE AUSSI:Bousculade à Mina (Mecque): installation d'une cellule de crise au niveau du ministère des AE

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.


Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.