ALGÉRIE
23/09/2015 07h:27 CET | Actualisé 23/09/2015 07h:27 CET

La Mecque: les pèlerins sur le Mont Arafat, moment fort du hajj

Muslim pilgrims pray on a rocky hill called the Mountain of Mercy, on the Plain of Arafat, near the holy city of Mecca, Saudi Arabia, Wednesday, Sept. 23, 2015 during the hajj pilgrimage. Mount Arafat, marked by a white pillar, is where Islam's Prophet Muhammad is believed to have delivered his last sermon to tens of thousands of followers some 1,400 years ago, calling on Muslims to unite. (AP Photo/Mosa'ab Elshamy)
ASSOCIATED PRESS
Muslim pilgrims pray on a rocky hill called the Mountain of Mercy, on the Plain of Arafat, near the holy city of Mecca, Saudi Arabia, Wednesday, Sept. 23, 2015 during the hajj pilgrimage. Mount Arafat, marked by a white pillar, is where Islam's Prophet Muhammad is believed to have delivered his last sermon to tens of thousands of followers some 1,400 years ago, calling on Muslims to unite. (AP Photo/Mosa'ab Elshamy)

Les fidèles participant au pèlerinage à La Mecque étaient rassemblés mercredi sur le Mont Arafat, moment fort du hajj en Arabie saoudite qui réunit cette année quelque deux millions de musulmans venus des quatre coins du monde.

Après avoir passé la nuit dans la vallée de Mina, à quelques kilomètres de la Grande mosquée de La Mecque, les fidèles ont afflué dès l'aube sur le Mont Arafat, distant d'une dizaines de kilomètres.

Le flot des pèlerins, dont beaucoup s'abritaient du soleil à l'aide de parapluies de toutes les couleurs, a été canalisé par des cordons des forces de sécurité saoudiennes et de volontaires qui distribuaient de l'eau et de la nourriture.

LIRE AUSSI:A La Mecque, l'habit du pèlerin n'efface pas les différences sociales (PHOTOS)

L'Arabie saoudite a mobilisé 100.000 membres des forces de sécurité pour le pèlerinage qui n'a connu jusqu'ici aucun incident majeur. Il a été toutefois précédé par la chute, le 11 septembre, d'une grue sur le chantier d'agrandissement de la Grande mosquée de La Mecque qui a fait 109 morts et plus de 400 blessés, selon un dernier bilan.

La journée de prière et d'invocation sur le Mont Arafat, appelé également Mont de la Miséricorde, est le temps du fort du hajj.

C'est sur ce mont que le prophète Mahomet a fait son dernier sermon, il y 14 siècles, selon la tradition musulmane.

Après le coucher du soleil, les pèlerins doivent refluer sur la plaine de Mouzdalifa pour se préparer le lendemain à l'Aïd al-Adha qui consiste à immoler une bête à la mémoire d'Abraham. Ce dernier avait failli immoler son fils Ismaïl avant que l'ange Gabriel ne lui propose in extremis de sacrifier un mouton à sa place, selon la tradition.

Les fidèles se consacrent après à la lapidation des stèles représentant Satan à Mina, à 8 km de Mouzdalifa. Il faut jeter sept pierres le premier jour sur la grande stèle et 21 pierres le lendemain ou le surlendemain sur les trois stèles (grande, moyenne, petite).

Le pèlerinage se termine par des circonvolutions autour de la Kaaba, la construction cubique s'élevant au centre de la grande mosquée de La Mecque vers laquelle se tournent les musulmans pour prier.

LIRE AUSSI:Mecque: une ascension dans les pas du prophète Mohamed avant le pèlerinage

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.


Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.